Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Brexit : les frais d'itinérance de retour chez les opérateurs britanniques





Le 16 Août 2021, par La rédaction

C'est une des conséquences malheureuses et bien concrètes du Brexit. Les clients des opérateurs britanniques vont devoir payer de nouveau des frais d'itinérance lorsqu'ils voyagent dans l'Union européenne.


Les voyageurs pénalisés

Depuis 2017, les opérateurs téléphoniques ne peuvent plus facturer de frais d'itinérance à leurs clients qui voyagent dans l'Union européenne. Une mesure qui a permis à des millions d'utilisateurs de smartphones de réaliser de substantielles économiques sur leurs factures. Mais pour les clients des opérateurs britanniques, la potion est amère : avec la sortie du pays de l'UE, ils vont devoir payer plus cher lors de leurs voyages en Europe continentale.

Au départ, les opérateurs outre-Manche avaient promis de ne rien changer à la gratuité des frais d'itinérance. Mais rapidement, cette promesse a été abandonnée. EE, la filiale de British Telecom, a été la première à la briser : ses clients doivent désormais payer 2 livres par jour l'utilisation de leur téléphone dans l'Union européenne. C'est ensuite Vodafone qui a décidé de rétablir les frais d'itinérance à partir de janvier prochain : 2 livres par jour, ou un forfait 8 ou 15 jours à 1 livre par jour.

Retour en arrière

Chez Vodafone, on explique que les clients qui utilisaient leur smartphone dans l'Union n'étaient pas nombreux. Par ailleurs, l'argent collecté auprès des voyageurs servira à investir dans le déploiement de la 5G, pour couvrir les zones blanches ainsi que dans la fibre, assure-t-on du côté de l'entreprise. Pas sûr que les abonnés apprécient ce retour en arrière…

Du côté des deux autres principaux opérateurs, on conserve la gratuité des frais d'itinérance mais en réduisant le volume de données consommées dans l'UE chez Three, et en facturant des frais supplémentaires au-delà de la consommation d'un certain niveau de données. Pour les clients des opérateurs continentaux qui vont au Royaume-Uni, à l'heure actuelle rien ne change, les frais d'itinérance ne sont toujours pas d'actualité.



Tags : Brexit

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook