Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Broadcom : 130 milliards de dollars pour acheter Qualcomm





Le 6 Novembre 2017, par

La rumeur était donc vraie : Broadcom, un géant des semi-conducteurs, va donc bel et bien partir à l'assaut de Qualcomm, qui produit notamment des puces réseau (dont Apple est un des plus importants clients). Une OPA hostile de 130 milliards de dollars.


Si cette opération parvenait à son terme, ce serait l'acquisition la plus importante dans l'industrie des semi-conducteurs. Broadcom propose une prime de 28% sur le cours de l'action de Qualcomm du jeudi 2 novembre, ce qui place le titre à 70 $. En tout, 130 milliards de dollars que le prétendant est prêt à verser en cash pour une bonne partie. Cela ferait de la nouvelle entité un mastodonte du secteur, derrière Intel et Samsung. Ce rapprochement ne se fera toutefois pas sans difficulté : les régulateurs auront leur mot à dire.

Broadcom fait ici preuve d'un certain sens de l'opportunisme. Le groupe basé à Singapour — mais qui va déménager son siège juridique aux États-Unis — profite en effet de la faiblesse de sa cible. Qualcomm est empêtré dans plusieurs affaires en justice, contre des régulateurs nationaux qui lui reprochent des abus de position dominante, mais aussi contre des constructeurs. Apple au premier chef, avec la menace de ne plus utiliser les puces de son fournisseur dans ses futurs iPhone.

Cette opération permettrait à Broacom de devenir incontournable sur le marché des semi-conducteurs, en particulier sur le marché en pleine expansion de l'internet des objets. Tout ces petits appareils domotiques et à porter sur soi nécessitent évidemment des puces et les fournisseurs se bagarrent pour devenir les fournisseurs des constructeurs. Le mouvement de consolidation aurait aussi pour effet de regarnir les marges des principaux acteurs.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Broadcom


1.Posté par paul le 07/11/2017 22:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est un monde de dingue avec des géants de l'internet et des géants de telecoms. Trump doit être aux anges avec des opa pareilles, ainsi que le Nasdaq et Wall Street !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook