Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bruno Le Maire : les hausses des factures d'énergie seront « contenues » en 2023





Le 29 Août 2022, par Olivier Sancerre

Avec des prix de gros qui explosent tous les records, la crainte est forte de voir les factures d'énergie s'envoler elles aussi. Bruno Le Maire s'est voulu rassurant.


Niveaux inédits pour le prix de gros

Le « bouclier tarifaire » mis en place au printemps permet de limiter la hausse des factures d'électricité et de gaz à 4%. Ce dispositif va rester en place jusqu'à la fin de l'année. Mais ensuite ? Bruno Le Maire a voulu rassurer durant le congrès des cadres de la majorité qui s'est tenu à Metz : « il n’y aura pas de rattrapage sur ce plafonnement en 2023 ». C'est une bonne nouvelle pour les consommateurs, car les prix de gros atteignent des montants inédits dans l'histoire.

Ainsi, le prix de gros de l'électricité a dépassé les 1.000 euros du mégawattheure (MWh) pour la France en 2023. Il y a un an, ce prix de gros s'établissait à… 85 euros ! Quant au gaz, là aussi les niveaux sont historiquement élevés, avec plus de 300 euros du MWh. Du jamais vu depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine. Si Emmanuel Macron a parlé de hausse des factures en 2023, celles-ci resteraient « contenues », selon le ministre de l'Économie.

Chèque énergie pour les ménages les plus modestes

Le locataire de Bercy a détaillé une des mesures : « Pour les ménages les plus modestes, il y aura des chèques énergie qui permettront d’aider ceux qui sont les plus en difficulté pour payer leurs factures d’énergie ». L'inflation ne doit pas se traduire par de la « brutalité économique pour les ménages français », a-t-il martelé. Quant aux effets de l'inflation, ils devront être lissés « dans le temps ».

Bruno Le Maire a aussi donné quelques précisions concernant le soutien aux entreprises, elles sont de plus en plus nombreuses à ne plus pouvoir honorer leurs factures d'énergie. Le gouvernement entend simplifier dans les prochains jours les critères d'accès au guichet unique « de façon à ce que toute entreprise qui est aujourd’hui en difficulté parce que sa facture d’électricité a explosé et qu’elle n’est pas protégée par les tarifs régulés, puisse accéder plus facilement à ces subventions ». 1,5 million de PME bénéficient des tarifs régulés.



Tags : énergie

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook