Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bruno Le Maire : les mouvements sociaux coûtent cher à la France





Le 7 Mai 2018, par

Les mouvements sociaux qui s'éternisent chez Air France et à la SNCF vont peser sur la croissance française, prévient Bruno Le Maire. Le ministre de l'Économie évalue cet impact à 0,1 point du PIB.


Invité de BFM TV, le patron de Bercy n'a pas mâché ses mots. Les grèves perlées fragilisent la SNCF et Air France et, au-delà, l'activité française. « Il y a un impact direct sur le tourisme, il y a un impact direct sur le transport des matières premières », a-t-il énuméré, sans oublier que ces mouvements avaient aussi un impact « indirect » sur la réputation de la France. Bruno Le Maire déplore le retour de cette « vieille idée que la France est le pays des grèves à répétition ».

D'après ses estimations, le coût de ces mouvements sociaux est de 0,1 point du PIB, « ça n'est pas négligeable ». Pour sortir de l'ornière, il demande le rétablissement rapide du dialogue social à Air France ; le ministre a laissé planer le spectre d'une disparition de la compagnie aérienne. C'est d'autant plus réaliste que l'État n'a aucunement l'intention d'« éponger les dettes ». Air France était sur « la bonne voie », mais gare : si l'entreprise ne réalise pas les efforts de compétitivité nécessaires, alors « elle disparaitra ». La balle est dans le camp de la direction et des syndicats.

Quant à l'avenir, le projet de loi Pacte (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises) sera présenté au mois de juin en conseil des ministres, avec une adoption prévue d'ici la fin de l'année. Les privatisations d'Aéroports de Paris et la Française des Jeux pourraient y figurer, du moins la décision sera prise dans les prochains jours. Bruno Le Maire estime que l'État pourrait retirer 9 milliards d'euros de la cession de la participation dans AdP.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : croissance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook