Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bruno Le Maire veut que les entreprises augmentent les salaires





Le 7 Janvier 2020, par Olivier Sancerre

Bruno Le Maire appelle les entreprises à remplir leur part du contrat en ce qui concerne les salaires, car le gouvernement a multiplié les mesures en faveur du pouvoir d'achat, a expliqué le ministre de l'Économie.


Le gouvernement a fait sa part

C'est lors de ses vœux aux acteurs économiques et à la presse que Bruno Le Maire a exhorté les entreprises à mieux payer leurs salariés, quand c'est possible bien évidemment. Le ministre de l'Économie estime en effet que le gouvernement avait fait sa part du chemin pour redonner du pouvoir d'achat aux Français, en particulier des ménages modestes, et qu'il revenait désormais aux employeurs de « faire leur part ». Le locataire de Bercy en a profité pour égrener les mesures prises par le gouvernement pour favoriser l'augmentation des salaires.

Parfois sous la pression des « gilets jaunes », l'exécutif a ainsi augmenté la prime d'activité, il a également défiscalisé les heures supplémentaires et baissé l'impôt sur le revenu de 5 milliards d'euros en début d'année. Maintenant que le gros du travail a été fait sur ce front, c'est au tour des entreprises de prolonger l'effort, a expliqué Bruno Le Maire.

Un pacte productif en préparation

Le ministre a notamment souhaité la mise en place d'accords d'intéressement. Ce dispositif a bénéficié d'un assouplissement de sa mise en œuvre. Il veut également que dans les secteurs d'activité qui connaissent des difficultés de recrutement, des négociations salariales soient menées pour améliorer l'attractivité des entreprises. « Les entreprises doivent garantir un meilleur partage de la valeur. Elles doivent s'engager dans cette voie-là quand leurs résultats économiques sont au rendez-vous », a martelé Bruno Le Maire.

Des mesures en lien avec le « pacte productif » vont être annoncées par Emmanuel Macron dans les prochaines semaines, a-t-il aussi rappelé. Les entreprises vont profiter d'une baisse progressive des impôts de production et ce, à partir de 2021. Le gouvernement cherche désormais à obtenir une contrepartie : que les entreprises augmentent les salaires.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook