Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bruno Le Maire veut un PDG à Air France d'ici la rentrée





Le 21 Mai 2018, par

Bruno Le Maire veut qu'Air France-KML soit doté d'un nouveau PDG d'ici le mois de septembre. La direction transitoire nommée la semaine dernière par le conseil d'administration de la compagnie aérienne ne devrait donc durer que quelques mois.


Un sursis pour Air France… mais pas plus. Le ministre de l'Économie a déclaré durant le Grand Rendez-vous Europe 1, Les Echos, Cnews, que la priorité pour le transporteur aérien était de « retrouver le dialogue social », « redresser la compétitivité » et « avoir un nouveau président ». La direction transitoire a été nommée mardi dernier, avec à sa tête Anne-Marie Couderc (présidente non-exécutive), épaulée par les directeurs généraux d'Air France et de KML, Franck Terner et Pieter Elbers, et par Frédéric Gagey le directeur financier de l'entreprise.

Le patron de Bercy a été très clair : « Je souhaite qu'il y ait un nouveau président pour Air France à la rentrée prochaine ». Jean-Pierre Janaillac, l'ex-PDG, a dû démissionner suite au rejet par les salariés de l'accord salarial proposé par la direction. La consultation d'entreprise n'est pas allé en sa faveur. Bruno Le Maire n'entend pas céder les parts de l'État dans le capital d'Air France-KLM — les pouvoirs publics en détiennent 14%, pour 23% des droits de vote. « ce n'est pas le bon moment pour prendre ce genre de décisions », explique le ministre, alors qu'Air France « traverse une crise ».

Bruno Le Maire a en revanche donné une indication très claire concernant la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP), qu'il qualifie d'opération financière de privatisation « la plus importante dans le monde en 2018 ». Les 50,6% détenus par l'État dans le capital de l'entreprise pourraient être cédés et les caisses publiques récupérer jusqu'à 9 milliards d'euros. De l'argent qui ira abonder le fonds pour l'innovation voulu par Emmanuel Macron.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert









Rss
Twitter
Facebook