Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bruxelles débloque 500 millions d’euros pour l’agriculture





Le 18 Juillet 2016, par

La Commission européenne va débloquer une nouvelle aide d’urgence pour les agriculteurs. 500 millions d’euros seront distribués afin de faire face à la crise qui agite le monde agricole.


Le secteur laitier est particulièrement visé. Touché par la surproduction, celui-ci va recevoir 150 millions qui serviront à remonter les prix en réduisant la production. Le reste de l’enveloppe, c’est à dire 350 millions, seront distribués entre les États membres.

L’Allemagne recevra le plus gros chèque de 58 millions d’euros, suivie par la France avec 50 millions, et le Royaume-Uni (30 millions). Cet argent se destine à des aides directes, mais les États devront respecter des engagements édictés par la Commission européenne. 

Quant aux 150 millions d’euros, ils serviront d’abord et avant tout à la limitation de la production de lait. Il s’agit dans ce cas « d'assurer que les agriculteurs dans toute l'Union y ont accès sous les mêmes conditions ». Pour le moment, on ne connait pas les détails de la répartition, mais ils seront mis au point dans les semaines à venir. 

Ces sommes seront intégrées dans le budget prévisionnel de l’année prochaine ; des amendements sont prévus pour tenir compte de ces dispositifs.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : europe

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook