Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bruxelles valide le budget français





Le 29 Octobre 2014, par

Bruxelles ne voit aucun dérapage sérieux dans les projets de budgets des 18 États membres de la zone Euro. C’est une excellente nouvelle pour le gouvernement français qui voit son budget de facto validé.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Et ça n’était pas gagné. La première mouture du projet de budget 2015 de la France avait suscité pas mal d’irritations du côté de Bruxelles, et pour cause : il manquait 8 milliards d’euros d’économies pour satisfaire les commissaires européens. Problème : le gouvernement avais déjà inscrit 21 milliards d’économies dans son budget, et il paraissait difficile de rajouter encore du poids dans la barque des Français.

Après quelques discrètes passes d’arme entre Paris et Bruxelles; dont une lettre de François Hollande restée mystérieusement secrète, Michel Sapin a sorti de son chapeau 3,6 milliards d’économies supplémentaires provenant de la réduction de la charge de la dette, du CICE moins cher que prévu, ou encore de la lutte contre l’évasion fiscale qui va finalement rapporter plus. Sans oublier un recalcul du budget européen qui va voir la Commission faire un chèque de 300 à 600 millions d’euros à la France, financé en partie par la Grande-Bretagne qui doit à l’UE 2,1 milliards. Miraculeux !

Au final donc, tout est bien qui finit bien, la France n’a pas provoqué de crise ouverte avec une Commission en pleine transition. L’Italie, qui a dû faire également des concessions budgétaires, s’en tire aussi plutôt bien. Reste maintenant à passer aux actes, et on verra comment le ministère des Finances compte resserrer les boulons.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook