Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bureau Veritas s'engage pour l’emploi





Le 5 Avril 2019, par La rédaction

La société spécialisée dans l’inspection, la certification et les essais en laboratoire, Bureau Veritas s’est engagée en tant que partenaire du concours Vidéos Handicap « Tous Hanscène » et a participé à un tournoi d’E-sport, le Stepstone Digital Challenge. Deux initiatives en faveur de l’emploi.


Partenaire de la 7e édition du concours Vidéos Handicap « Tous hanScène »
 
L’entreprise est partenaire de la 7e édition du concours Vidéos Handicap « Tous HanScène », organisée par l’association Tremplin. Dans le cadre de ce partenariat, Bureau Veritas a remis le prix de la meilleure vidéo dans la catégorie « Innovation Technologique ». Nadège Moll-Bourcereau, RRH et Responsable de la Mission Handicap chez Bureau Veritas explique que l’entreprise tient « à cœur de soutenir des initiatives innovantes, remarquables et engagées telles que le Concours Vidéos ‘Tous HanScène’. La différence Bureau Veritas s’exprimera envers nos clients à travers la diversité des talents appelés à nous rejoindre ».
 
Cette initiative est portée par la Mission Handicap de Bureau Veritas, qui a indiqué dans un communiqué de presse témoigner d’un fort soutien en « faveur du recrutement et du maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap au sein de l’entreprise ». L’entreprise s’est notamment engagée dans une préparation opérationnelle à l’emploi (ou POE), qui permettra à une personne en situation de handicap de posséder les compétences nécessaires pour un métier lié à l’Inspection et la Vérification en Service.
 
Le projet Vidéos Handicap « Tous HanScène » regroupe des étudiants qui réalisent des courts métrages sur la thématique du handicap. L’action a pour vocation de motiver les jeunes en situation de handicap à poursuivre leurs études dans le supérieur et de sensibiliser les établissements au handicap.
 
À la rencontre des étudiants dans un cadre ludique
 
Par ailleurs, des représentants de Bureau Veritas ont participé, samedi 30 mars 2019, au Paris Event Center, qui accueillait une compétition E-sport inédite consacrée à la rencontre entre étudiants et entreprises. Cette dernière, baptisée StepStone Digital Challenge, a vu des jeunes de plusieurs campus affronter des recruteurs de 11 groupes leaders sur leurs marchés respectifs. Pour Nadège Moll-Bourceau cet événement est l’occasion de « mieux faire connaître les combats » que l’entreprise mène.
 
De son côté, Mélanie Sevegrand, DRH de Bureau Veritas Services France, confie que l’entreprise est très fière « de soutenir cette manifestation dont le projet est de permettre aux jeunes de se rencontrer en dehors du cadre du travail, au sein d’un terrain propice aux échanges ».
 
Bureau Veritas, qui recrutera près de 1000 nouveaux collaborateurs d’ici la fin de l’année 2019 en France, est directement concerné par les problématiques d’emploi. Le groupe favorise donc pleinement toutes les initiatives originales pour défendre ses convictions sociales et attirer les talents.
 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque










Rss
Twitter
Facebook