Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

C'est terminé pour l'enseigne Habitat





Le 29 Décembre 2023, par Aurélien Delacroix

L'enseigne d'ameublement Habitat, connue pour son mobilier moderne et abordable, aborde une phase terminale. Le tribunal de Bobigny a prononcé sa liquidation judiciaire, mettant fin à une histoire qui a débuté en 1964. Cette décision va mettre sur le carreau 383 employés.


La chute d'une grande enseigne de l'ameublement

Le 28 décembre, le tribunal de Bobigny a déclaré la liquidation judiciaire de l'enseigne Habitat, spécialisée dans l'ameublement et l'équipement de la maison, sans envisager la poursuite de ses activités. Cet épilogue survient rapidement après le placement de l'entreprise en redressement judiciaire. Selon les administrateurs judiciaires, la situation financière d'Habitat s'est avérée désespérée, avec une trésorerie insuffisante et une impossibilité d'exploiter la marque. Les magasins sont fermés, et les clients ayant versé des acomptes, d'un montant total de 9 millions d'euros, se retrouvent dans l'incertitude.

Thierry Le Guénic, qui avait repris Habitat en 2020, a reconnu son incapacité à redresser la situation, malgré un investissement de plus de 12 millions d'euros dans le numérique et l'ouverture de nouveaux points de vente. Ses efforts, entravés par un contexte économique difficile et des résistances internes, n'ont pas suffi à renverser la tendance. Le Guénic, également connu pour ses investissements dans d'autres marques comme Burton of London et Paule Ka, s'engage désormais à assister le reclassement des collaborateurs d'Habitat.

Sauver Habitat, une tentative ratée

Fondé en 1964 par le designer britannique Terence Conran, Habitat avait pour ambition de rendre le design moderne accessible. L'entreprise a connu plusieurs changements de propriétaires, passant entre les mains de la famille Kamprad, propriétaire d'Ikea, et du fonds d’investissement américain Hilco, avant d'être acquise par Thierry Le Guénic en 2020. Malgré une histoire riche et une présence significative avec 25 magasins en France, Habitat n'a jamais été profitable dans l'Hexagone. En 2022, le chiffre d'affaires d'Habitat France s'élevait à 65 millions d'euros, tandis que sa société mère, Habitat Design International, générait 51,8 millions d'euros.

Cette liquidation plonge les 383 employés dans l'expectative, sans oublier le devenir des commandes impayées. Le secteur de l'ameublement et de la décoration intérieure, en constante évolution, perd ainsi l'une de ses enseignes emblématiques. Habitat, jadis symbole d'innovation et d'accessibilité en matière de design d'intérieur, laisse derrière elle un héritage de créativité et un vide qui sera difficile à combler.



Tags : Habitat

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook