Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

CNIL : record de plaintes pour atteintes à la vie privée en 2023





Le 24 Avril 2024, par Aurélien Delacroix

Le rapport annuel de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) révèle un phénomène alarmant : une augmentation significative du nombre de plaintes concernant les atteintes à la vie privée.


Des atteintes à la vie privée en constante progression

En 2023, un « nombre record » de 16.433 plaintes ont été déposées, soit une augmentation de 35 % par rapport à l'année précédente. Cette tendance à la hausse est observée de manière presque systématique d'année en année, démontrant ainsi la sensibilité croissante des Français aux enjeux de protection des données personnelles.

Outre les plaintes, le rapport de la CNIL met également en lumière une augmentation des signalements de violations de données, avec plus de 4.600 cas enregistrés en 2023, soit une hausse de 22 %. Ces violations sont majoritairement causées par des cyberattaques, représentant 60 % des cas recensés. Face à cette réalité préoccupante, la cybersécurité est désormais au cœur des priorités de la CNIL, soulignant ainsi l'importance cruciale de renforcer les mesures de protection des données.

Au premier plan des cyberattaques se trouvent les rançongiciels et les campagnes d'hameçonnage massives, visant à dérober des informations confidentielles. Malgré une sensibilisation accrue et des efforts de protection, les attaques informatiques demeurent fréquentes et représentent une menace persistante pour la sécurité des données.

Le début de l'année 2024 a été marqué par des cyberattaques ciblant des institutions majeures telles que France Travail, Viamedis et Almerys, mettant ainsi en péril les données personnelles de nombreux individus. Face à de telles situations, les entreprises et les organismes victimes de piratages peuvent également être sanctionnés en cas de non-respect des obligations de sécurité prévues par la législation européenne.

Des mesures répressives renforcées

Dans un contexte où la vie privée est de plus en plus menacée par la surveillance numérique, la CNIL exprime une vigilance particulière à l'approche des Jeux olympiques et paralympiques de Paris. En effet, l'expérimentation de la vidéosurveillance algorithmique soulève des préoccupations quant à son impact sur les libertés individuelles. La CNIL s'engage à garantir un équilibre entre la protection des citoyens et le respect des libertés publiques lors de cet événement majeur.

Sur le plan répressif, la CNIL intensifie ses actions avec 340 contrôles effectués, 168 mises en demeure envoyées et 42 sanctions prononcées en 2023, totalisant ainsi plus de 89 millions d'euros d'amendes. Cette démarche s'inscrit dans une tendance à la hausse des sanctions, facilitée par la mise en place de la procédure de « sanctions simplifiées » depuis 2022. Cette procédure, destinée aux dossiers ne présentant pas de difficultés particulières, a permis de prononcer 24 sanctions en 2023, pour un montant total de 229.450 euros.

Parmi les priorités à venir, la CNIL se penchera sur les applications mobiles, considérées comme un enjeu majeur en matière de protection des données. À l'instar de la réglementation sur le consentement des cookies, la CNIL souhaite mettre en place des mesures permettant aux utilisateurs de contrôler l'utilisation de leurs données personnelles, afin de renforcer la protection de leur vie privée dans l'environnement numérique.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook