Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Cac 40 : vers une forte hausse des rémunérations patronales en 2021





Le 10 Août 2021, par Paolo Garoscio

L’indice Cac 40 se porte plus que bien : à la Bourse de Paris, début août 2021, le record de valeur atteint en l’an 2000 est tout proche, tandis que la reprise et la relance économique battent leur plein. La vaccination qui avance rassure, en outre, investisseurs et entreprises… ce qui devrait permettre une forte hausse des dividendes et des rémunérations des patrons.


Les patrons du Cac 40 mieux payés qu’en 2019

Pixabay/geralt
Pixabay/geralt
C’est le journal Le Monde qui relaye, le 9 août 2021, les estimations de l’Hebdo des AG, magazine spécialisé dans les pratiques de gouvernance. Ce dernier estime que du fait de la bonne santé économique, de la reprise et des bonnes perspectives de croissance pour 2021, les salaires des patrons du Cac 40 pourraient bien être en forte hausse. Ils seraient supérieurs à ceux de 2020, lorsque certains ont réduit leur rémunération, mais également à ceux de 2019, avant la crise sanitaire.

Ainsi, selon l’Hebdo des AG, les patrons des 40 plus grosses capitalisations de France pourraient toucher, en moyenne, une rémunération de 5,3 millions d’euros, part fixe, part variable et bonus compris. En 2020, la rémunération moyenne avait été de 3,8 millions d’euros, et en 2019 elle était de 4,8 millions. L’Hebdo des AG rappelle toutefois que ces rémunérations ne sont pas certaines, notamment du fait des objectifs visés lors des Assemblées générales.

Hausse également des dividendes en 2021

Si les patrons du Cac 40 devraient donc retrouver un niveau de rémunération d’avant-crise, ce qui risque de créer des tensions sociales en France, les actionnaires aussi devraient être bien rémunérés. Selon les estimations, plus de 50 milliards d’euros de dividendes pourraient être versés en 2021 en France, notamment après la levée des restrictions imposées par la BCE en 2020, tout particulièrement sur le secteur bancaire.

Un tel montant est environ 10 milliards d’euros supérieur à celui versé aux actionnaires en 2020 mais reste inférieur aux quelques 60 milliards d’euros versés à ces derniers en 2019.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook