Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Canal+ Séries : un nouveau concurrent à Netflix





Le 12 Mars 2019, par François Lapierre

Avec Canal+ Series, Canal+ veut marcher dans les platebandes de Netflix, tout en se présentant comme « complémentaire » des plateformes de streaming américaines.


Le groupe audiovisuel Canal+ a dévoilé ce lundi sa nouvelle offensive pour séduire les amateurs de vidéo à la demande sur abonnement (SVOD). Avec plus de 5 millions d’abonnés en France, Netflix est, et de très loin, le leader. Canal+ Series ne veut pas s’opposer frontalement au mastodonte américain, en misant sur des prix plus abordables et un contenu plus orienté européen et français. Les futurs abonnés y trouveront les créations originales de Canal+ (Engrenages, Hippocrate, Versailles…), des séries de renommée internationale (Killing Eve, Gomorra…) ainsi que du contenu américain (Dexter, 24, Twin Peaks…) issu des catalogues des partenaires que sont Showtime, FX et Warner. En tout, ce sont 5 000 épisodes issus de 150 séries qui sont visibles.

Ce contenu est proposé au travers de trois abonnements : le premier à 6,99 euros (1 euro moins chez que l’entrée de gamme de Netflix) pour un utilisateur, 9,99 euros pour deux utilisateurs, et 11,99 euros pour quatre utilisateurs. Pour en profiter, il faudra utiliser l’application multi-plateformes myCANAL. Canal+ entend aussi négocier avec les fournisseurs d’accès à internet pour qu’ils commercialisent cette nouvelle offre avec leurs box.

Maxime Saada, le patron de Canal+, n’a eu de cesse de le marteler durant la conférence de presse de lancement : Canal+ Séries ne se présente pas comme un concurrent direct de Netflix. « Ce n'est pas pour répondre à Netflix. C'est une offre complémentaire à celle des opérateurs américains et d'ailleurs il n'est pas exclu que nous puissions diffuser un jour Netflix ». Les prix et le contenu proposé par cette nouvelle proposition de streaming vont en tout cas pousser les consommateurs à arbitrer entre les différentes offres.



Tags : canal+

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook