Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Canal+ ne diffuse plus les chaînes du groupe TF1





Le 2 Mars 2018, par Olivier Sancerre

Les chaînes du groupe TF1 ne sont plus accessibles aux abonnés de Canal+, via leur décodeur ou l'application myCanal. C'est une conséquence des négociations entre les deux groupes qui n'ont abouti à rien : TF1 réclame à Canal+ de payer plus cher pour la diffusion de ses programmes et services.



Les négociations entre les deux parties ont commencé il y a 18 mois. Canal+ a refusé de payer la rallonge exigée par TF1 pour la diffusion de ses chaînes (TF1 donc, mais aussi TMC, LCI, TFX et TF1 Séries Films) et l'accès à ses services, dont le replay. Le groupe a donc décidé de couper purement et simplement ces chaînes à ses abonnés. Un message s'affiche désormais sur le téléviseur si on cherche à les regarder : « Le groupe TF1 veut désormais faire payer ses chaînes gratuites alors même que ces chaînes sont diffusées gratuitement sur la TNT et sur internet ». 

« Cette diffusion payante aurait pour conséquence de vous faire payer l’accès à ces chaînes, ce que nous refusons », explique encore Canal+. Maxime Saada, le PDG de Canal+, avait été très clair début février : dans le Journal du Dimanche, il expliquait n'avoir « aucunement l'intention de céder au chantage » de TF1. La menace de cesser la diffusion des chaînes de TF1 a donc été mise à exécution, alors que du côté de TF1, on se dit « scandalisés par la décision unilatérale du groupe Canal+ » et on parle de « prise d'otage », rien de moins.

Un premier coup de semonce avait été lancé par Orange il y a un mois : le fournisseur d'accès à internet avait déjà supprimé les replays des chaînes de TF1, tout en continuant à diffuser le flux vidéo en direct. Canal+ place la barre un cran au-dessus. TF1 a trouvé un accord avec Altice (SFR) et Bouygues Telecom, qui fait partie du même groupe. Mais pas avec Orange ni Canal+, et pas encore avec Free. Le groupe audiovisuel a mis ses programmes dans la balance, mais les diffuseurs ont une arme : en cessant la distribution des chaînes, c'est l'écosystème publicitaire de TF1 qui commence à s'effriter.



Tags : télévision

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook