Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Canal+ veut chouchouter ses abonnés





Le 22 Juillet 2015, par

Donner « plus de valeur » aux abonnés : c’est la mission que s’est assignée Maxime Saada, le directeur général de Canal+. Cet objectif va pousser la chaîne cryptée à réaliser un bouleversement complet de ses programmes en clair.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
L’emblématique émission satirique Les Guignols va ainsi basculer à 20h50 et en crypté, alors qu’elle a toujours été diffusée vers 20h en clair. C’est un mal pour un bien : les marionnettes étaient en effet menacées d’une disparition complète à la rentrée prochaine — la rumeur avait provoqué une levée de boucliers contre Vincent Bolloré, patron de Vivendi et donc, de Canal+.

Dans une interview donnée au Figaro, Maxime Saada a aussi précisé que les Guignols seront accessibles en clair le dimanche, et juste après leur diffusion sur Dailymotion. Des concessions qui permettent à l’émission de conserver son budget annuel de 17 millions d’euros, et une manière pour Canal+ de faire valoir son offre numérique. « Nous considérons que c'est une pépite et nous voulons donc développer son exposition. Il n'a jamais été question de les faire disparaître », explique-t-il.

Saada a aussi tracé le futur des programmes de la chaîne : Antoine de Caunes va effectivement quitter les manettes du Grand Journal pour une émission de seconde partie de soirée plus libre, Maïtena Biraben le remplacera pour l’émission phare du soir qui sera plus resserrée et plus axée sur la culture. Enfin, la chaîne compte investir dans la création et les contenus premium, notamment au travers d’émissions de prestige.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : canal+

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook