Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Carburants : Système U et Leclerc critiquent TotalEnergies





Le 7 Septembre 2022, par Paolo Garoscio

Les carburants sont depuis plusieurs mois au centre d’une lutte acharnée entre distributeurs : devenus produits d’appel pour la grande distribution, les promotions à coups de bons d’achats et de remboursement se sont multipliées. Mais TotalEnergies a tué cette dynamique avec sa ristourne à la pompe de 20 centimes d’euros appliquée uniquement dans son réseau de stations-service.


TotalEnergies : la ristourne n’est pas proposée à la grande distribution

Michel-Edouard Leclerc en premier, et désormais le directeur de Système U, Dominique Schelcher, s’insurgent contre TotalEnergies : le groupe attire massivement les automobilistes avec ses 20 centimes d’euro le litre de ristourne supplémentaire sur les carburants. De quoi créer des problèmes pour la grande distribution, qui voit ses propres stations-services être désertées.

Si elles appliquent la ristourne gouvernementale de 30 centimes, elles ne peuvent pas concurrencer TotalEnergies. Le groupe français ne proposerait en effet pas aux distributeurs tiers d’acheter le litre de carburant avec la ristourne, empêchant de fait ces derniers de l’appliquer à leur tour. Car outre distribuer le carburant dans ses propres stations-services, TotalEnergies vend également aux professionnels de la grande distribution qui revendent ensuite aux automobilistes, avec une marge minimale de quelques centimes d’euro le litre.

Le consommateur comme argument de pression

Système U et E.Leclerc ont donc demandé, dans les médias, que TotalEnergies leur propose cette même ristourne. « Comme Michel-Edouard, je demande à Total à ce qu'il nous fasse bénéficier de la même remise pour faire bénéficier, y compris dans les zones rurales, de ce prix encore plus intéressant qui va au-delà de la remise gouvernementale », a déclaré Dominique Schelcher sur BFMTV, le 6 septembre 2022. Ce dernier a précisé que Système U et E.Leclerc achètent ensemble le carburant, et TotalEnergies fait partie de leurs fournisseurs.

Les deux distributeurs présentent donc leur argument : faire bénéficier les consommateurs de la même baisse de prix. Mais, surtout, ils espèrent réussir à faire revenir les clients qui se sont rués sur les promotions précédentes et qui garantissent un certain chiffre d’affaires : les bons d’achat offerts par la grande distribution ont une date de validité très limitée et ne sont applicables que dans les mêmes enseignes.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook