Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Carburants : avant la baisse annoncée, la hausse reprend





Le 29 Mars 2022, par Paolo Garoscio

Les ménages français le savent : le gouvernement a annoncé une ristourne sur le prix des carburants à la pompe afin de limiter l’effet de la hausse des prix sur leur budget. Mais avant que celle-ci n’entre en vigueur, malheureusement, le prix du litre est reparti à la hausse.


Le gasoil de nouveau au-dessus des 2 euros le litre

Pixabay/652234
Pixabay/652234
Selon les données du ministère de la Transition écologique et solidaire publiées le lundi 28 mars 2022, les prix des carburants ont connu une nouvelle période de hausse la semaine du 21 mars 2022. Une augmentation qui a été très élevée pour le gasoil : son prix à la pompe a grimpé de 14,1 centimes d’euro. Le prix moyen en France du carburant le plus vendu est donc repassé au-dessus des 2 euros le litre, à 2,1165 euros le litre en moyenne.

La situation est un peu meilleure pour l’essence SP95-E10, la moins chère des trois types d’essence vendus sur le territoire français. Si son prix a augmenté de 3,4 centimes d’euro le litre sur la même période, le prix à la pompe reste tout juste en-dessous des 2 euros, à 1,967 euro le litre.

Vers une forte baisse du prix des carburants en France

Ces prix record devraient rapidement chuter en France, notamment grâce à la ristourne promise par le gouvernement. Ce dernier a annoncé qu’il prendrait en charge 15 centimes d’euro pour chaque litre de carburant vendu sur le territoire, ristourne qui s’affichera directement à la pompe. La baisse devrait atteindre 18 centimes d’euro en France métropolitaine du fait de l’application de la TVA de 20%.

Et ce n’est pas fini : le prix du pétrole en Bourse a également chuté, retombant sous la barre des 110 dollars le baril le 28 mars 2022 pour le Brent, puis a continué à chuter le 29 mars 2022 face à l’avancée des négociations entre la Russie et l’Ukraine. Le 29 mars 2022 vers 15 heures, il s’échangeait à moins de 107 dollars le baril, soit plus de 13 dollars de moins que la semaine précédente.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook