Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Carlos Ghosn gagne bien sa vie au Japon





Le 22 Juin 2016, par Aurélien Delacroix

Carlos Ghosn ne connait pas les fins de mois difficiles. Le patron de Renault est également le PDG de Nissan, et sa rémunération pour l'exercice 2015/2016 du constructeur automobile japonais est rondelette.


Le grand patron va en effet recevoir plus d'un milliard de yens, soit 9 millions d'euros, pour la période allant d'avril 2015 à mars 2016. Et cette somme s'ajoute à la rémunération versée par Renault, qui s'est établie à 7,25 millions d'euros.

Ce salaire a été vivement contesté par l'assemblée des actionnaires et par l'État ; mais le conseil d'administration de Renault a décidé de passer outre et de verser cette somme à Carlos Ghosn, au grand dam des autorités françaises. Suite à cette affaire, une loi va contraindre les conseils d'administrations à suivre le vote des actionnaires.

Au Japon, Carlos Ghosn a rencontré moins de problèmes, avec une rémunération annuelle qui augmente de 3,5% par rapport à l'exercice précédent. Il est à la tête de Nissan depuis 1999 et il fait partie des patrons les mieux payés de l'Archipel, qui n'a pas les mêmes traditions salariales que dans les pays anglo-saxons. Avec cette double rémunération, Carlos Ghosn se hisse au rang des PDG les mieux rémunérés au monde : Mark Fields, de Ford, a reçu 18,6 millions de dollars l'an dernier. Mary Barra, son homologue de GM, a obtenu un chèque de 28,6 millions.



Tags : renault

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook