Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Carrefour : jusqu’à 3 000 départs de salariés





Le 4 Mai 2019, par François Lapierre

Carrefour voudrait pousser vers le départ jusqu’à 3 000 salariés de ses hypermarchés, selon les syndicats du groupe de grande distribution. Des départs qui pourront être remplacés, précise la direction.


Carrefour est depuis l’an dernier engagé dans une profonde restructuration qui s’inscrit dans un contexte de transformation « nécessaire » du modèle de l’hypermarché. Des milliers de départs ont déjà eu lieu en 2018, via un plan de départs volontaires et la fermeture de supérettes Dia. En 2019, c’est par le biais d’une rupture conventionnelle collective que Carrefour veut organiser le départ d’au moins 1 230 salariés, le « plafond » étant fixé à 3 000.

 

Les syndicats, qui ont fourni ces informations à l’AFP, indiquent que la direction de Carrefour veut réduire les effectifs des rayons bijouterie, multimédia, dans les fonctions administratives ou encore dans les caisses des stations-service. Le congé de fin de carrière mis en place par Carrefour devrait favoriser le « renouvellement générationnel » voulu par l’entreprise pour rebondir sur un marché difficile

 

Comme les autres enseignes de la grande distribution, Carrefour fait face à un changement profond de comportement chez les consommateurs qui achètent de plus en plus en ligne, délaissant le modèle traditionnel de l’hypermarché. Carrefour a affiché une perte nette de 561 millions d’euros l’an dernier, davantage qu’en 2017 (531 millions). Pour retrouver la rentabilité, le groupe a mis en place un plan d’économies de 2,8 milliards d’euros.

 



Tags : Carrefour

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook