Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Carrefour lance un service de « shoppers » qui fait les courses à la place des clients





Le 27 Septembre 2021, par La rédaction

Carrefour a lancé en France une expérimentation qui pourrait trouver rapidement sa clientèle : avec OK Market !, ce sont des « shoppers » qui remplissent le panier de courses que les clients ont commandé en ligne, et qu'ils reçoivent ensuite à domicile.


Une première expérimentation en France

Service courant et très apprécié dans plusieurs pays comme les États-Unis, le principe des « shoppers » qui font les courses à la place des clients s'étend à la France avec Carrefour. L'enseigne, qui a déjà testé cette solution en Roumanie, en Belgique et en Espagne, a lancé le service OK Market ! dans trois supermarchés à Paris, et un à Lyon, avec l'ambition de le déployer sur l'ensemble du territoire.

Pour 6,90 €, les clients peuvent passer commande de produits, y compris des produits frais (boucherie, boulangerie, poissonnerie…) avec des remarques spécifiques, comme la découpe d'une pièce de viande ou la fraîcheur d'un fromage. Charge ensuite aux « shoppers » de Stuart et Cogepart, les deux partenaires de Carrefour, de remplir le panier. Si un produit n'est pas disponible, un dialogue peut s'engager avec le client pour trouver un produit de substitution.

3 heures pour être livré

Une fois le panier rempli et validé, celui-ci est livré à domicile. Carrefour annonce un délai de trois heures entre la commande et la livraison. Idéal pour ceux qui ont la flemme de se rendre dans un supermarché ou qui n'ont pas le temps de faire les courses. En Roumanie où un service similaire a été mis en place par l'enseigne, il représente déjà 46% du marché du commerce en ligne ! L'enjeu est donc de taille pour Carrefour et pour l'ensemble du secteur de la grande distribution.

À terme, Carrefour ne veut pas s'arrêter à ses propres magasins. Des accords avec des commerçants du quartier sont envisagés. Ainsi, les « shoppers » pourraient ajouter un bouquet du fleuriste ou une bouteille de vin du caviste. L'application roumaine est ainsi ouverte avec plus de 2.500 commerçants, dont des pharmacies, des magasins de jouets, des fleuristes, etc.



Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook