Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Carrefour tente la rupture conventionnelle collective





Le 27 Mars 2019, par Paul Malo

Le géant de la grande distribution veut supprimer 1500 postes dans ses grandes surfaces.


Une réinvention de l'enseigne de grande distribution

Nouvelle offre, surfaces plus réduites… Carrefour poursuit sa mue. Une mue qui passe aussi par une baisse drastique des effectifs. Ainsi, depuis l’arrivée du PDG Alexandre Bompard en janvier 2018. Carrefour a déjà réduit ses effectifs de 4400 postes, entre incitations au départs volontaires et fermeture des magasins.

Cette fois, l’objectif annoncé est de supprimer jusqu'à 1500 des 60.000 postes au sein des hypermarchés, via une procédure de rupture conventionnelle collective. Les négociations avec les syndicats vont donc débuter pour y parvenir. Avant de lancer cette rupture conventionnelle collective, la direction de Carrefour devra parvenir un signer un accord majoritaire avec les représentants du personnels, à commencer par le syndicat FO, qui a recueilli 47% des voix lors des dernières élections professionnelles.

 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook