Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Casino ouvre une centaine de magasins le jour de Noël et le 1er janvier





Le 24 Décembre 2019, par La rédaction

Tous les magasins ne seront pas fermés le jour de Noël et le 1er janvier. Casino a annoncé que plus d'une centaine de ses supermarchés et hypermarchés accueilleront de la clientèle.


118 magasins ouverts à Noël

« Les sites d’e-commerce sont accessibles 24 heures/24. Nous voulons répondre aux nouvelles attentes des consommateurs, qui restent attachés à leurs magasins physiques », explique l'enseigne de grande distribution dans un communiqué. Casino annonce donc l'ouverture, les 25 décembre et 1er janvier, de 100 supermarchés et 18 hypermarchés dans toute la France. L'an dernier, le groupe n'avait ouvert qu'un seul de ses magasins, à Lyon. Pour ouvrir un si grand nombre de super et d'hypermarchés, Casino mise sur les caisses automatiques : il n'y aura donc aucun animateur de caisse, uniquement des vigiles. Et l'enseigne ne fait pas appel à des prestataires extérieurs.

Le groupe de grande distribution table sur 700 clients par jour sur chaque magasin, un volume réduit en comparaison des 3 000 clients par moyenne et par jour dans un hypermarché (2 000 dans un supermarché). Il s'agit davantage de dépanner la clientèle durant ces deux jours fériés. D'après Casino, ces ouvertures ne sont que le prolongement des horaires étendus déjà en vigueur dans une centaine de ses magasins, ainsi que des ouvertures dominicales dans plusieurs d'entre eux.

Les syndicats vent debout

Les syndicats ne l'entendent pas de cette oreille. Force ouvrière dénonce ainsi une « provocation », le franchissement d'une « ligne rouge », après l'ouverture le dimanche et les jours fériés. Jean Terglav, secrétaire général de FGTA-FO, déplore cette généralisation de l'ouverture : « qu’est-ce qui les empêcherait à présent d’ouvrir la nuit ou même la semaine uniquement avec des caisses en libre-service ? ». Il rappelle également que Casino est présent dans le commerce en ligne avec Cdiscount.

Le secteur de la distribution traditionnelle est en proie à des changements profonds, sous la pression du e-commerce et d'Amazon. Les enseignes doivent se réinventer, au risque de réduire, voire de disparaitre. Les caisses en libre service font partie de l'arsenal à disposition des grands acteurs du marché, mais l'acceptation par les personnels et par la clientèle est encore loin d'être totale.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook