Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Casino propose de reporter le paiement des courses pour les fins de mois difficiles





Le 1 Mai 2018, par Olivier Sancerre

Il est désormais possible de payer en différé dans les magasins Casino. Une mesure visant à aider les clients en difficultés financières à régler leur chariot.


L'enseigne de distribution explique qu'il s'agit d'un service gratuit qui permet à ses clients de « lisser » les achats dans le temps. « Cette facilité de paiement est possible jusqu'à un certain montant, et calculée selon les habitudes d'achat du client ». Le dispositif passe par Casino Max, l'application mobile du groupe, qui permet de payer via son smartphone et qui affiche depuis ce lundi 30 avril deux options supplémentaires : le règlement en différé ou en quatre fois, le tout sans frais. Sont éligibles tous les clients ayant un historique d'achats chez Casino via leur carte de fidélité.

Pour ce qui concerne le paiement en différé, le panier d'achat doit être compris entre 20 et 300 euros. Le client peut déterminer, à partir de l'application, le jour de débit de ses achats jusqu'à 31 jours après le passage en caisse. Il s'agit pour Casino d'offrir un moyen de payer le chariot de fin de mois, quand la situation financière est la plus tendue pour les ménages en difficulté financière.  Pour le paiement en quatre fois, le panier doit être compris entre 50 et 300 euros ; le client doit payer immédiatement un quart du chariot, le reste étant étalé à 30 jours, 60 jours et 90 jours.

Des dispositifs qui permettent de faire face aux fins de mois délicates et aux dépenses imprévues, avance Casino. UFC-Que Choisir prévient toutefois des dangers de l'accoutumance au crédit, en particulier chez les consommateurs fragiles ; l'association rappelle qu'il faut à un moment donné rembourser le crédit et en cas d'échec, des frais sont à prévoir en cas de recouvrement. 



Tags : distribution

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook