Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Castorama plombe les résultats de sa maison-mère Kingfisher





Le 20 Septembre 2018, par

Quand Castorama tousse en France, c'est tout Kingfisher qui s'enrhume. Le groupe britannique, propriétaire de l'enseigne de bricolage française, a essuyé une forte baisse de son bénéfice net sur les six premiers mois de l'année.


Pour le premier semestre, Kingfisher a annoncé un bénéfice net de 208 millions de livres (234 millions d'euros), un résultat en chute de près de 30% par rapport à l'année dernière sur la même période. Ce sont les difficultés de Castorama et de Brico Dépôt, autre enseigne Kingfisher, qui plombent les performances du groupe britannique, et ce depuis plusieurs trimestres. Pour redresser la barre, l'entreprise a déjà supprimé 409 postes depuis le début de l'année (la comptabilité a ainsi déménagé en Pologne).

Castorama accuse une baisse de ses ventes de 6% sur les six premiers mois de 2018 ; pour Brico Dépôt, la situation est un peu meilleure puisque les ventes progressent de 2,7%. Le tout sur un marché du bricolage qui connait une stabilisation en France. Castorama souffre tout particulièrement par une logistique jugée trop lourde par Kingfisher, ainsi que par une mauvaise gestion des stocks. L'enseigne pratiquerait également des prix plus élevés qu'ailleurs, et puis Castorama n'est pas un champion de la vente en ligne.

Le groupe reconnait que la France est un marché « difficile » pour les deux enseignes. Au Royaume-Uni, ce n'est guère plus reluisant pour B&Q, le principal réseau de Kingfisher, en quelque sorte l'équivalent de Castorama, qui rencontre lui aussi des problèmes. Mais les ventes sont tirées vers le haut par Screwfix, spécialiste de l'équipement domestique pour les professionnels.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : bricolage

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook