Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Catastrophes naturelles : forte hausse de la surprime à venir





Le 29 Décembre 2023, par Paolo Garoscio

L’augmentation de la fréquence et de l’intensité des catastrophes naturelles, liée au dérèglement climatique mondial, pose un problème aux assureurs français. Le régime de catastrophe naturelle est en déficit, et ce dernier ne pourra que se creuser à l’avenir. Pour tenter de compenser la hausse des coûts, c’est une hausse des prix des assurances qui a été annoncée.


Catastrophes naturelles : un régime en déficit

Depuis 2015, le régime d'indemnisation des catastrophes naturelles, véritable exception française dans le domaine des assurances, est en proie à un déficit de plus en plus élevé. Ce déséquilibre financier est le résultat direct d'une augmentation de la fréquence et de l'intensité des événements climatiques, tels que les inondations et les sécheresses.  Selon le gestionnaire du régime, c’est simple : le déficit pourrait dépasser les 400 millions d’euros par an à l’horizon de 2050.

Pour répondre à cette préoccupation, le gouvernement français a pris une décision attendue de la part du secteur et des assureurs. À partir de janvier 2025, une révision de la surprime d'assurance sera mise en place, selon l’arrêté publié jeudi 28 décembre 2023 au Journal Officiel. La surprime, qui était restée inchangée depuis 25 ans, connaîtra une augmentation, passant de 12% à 20% pour les assurances habitation et professionnelles, et de 6% à 9% pour les contrats vol et incendie.

Un surcoût de plusieurs dizaines d’euros pour les ménages

Cette révision tarifaire n'est pas sans conséquences pour les ménages français. Le coût moyen annuel par foyer de cette surprime, qui s'élevait à environ 25 euros, augmentera pour atteindre 41 euros, soit une augmentation moyenne de 16 euros par an. Le gouvernement, conscient du poids qu’une telle hausse représente, a décidé d’attendre 2025 et la fin de l’inflation pour l’appliquer.

L'objectif est clair : garantir la pérennité du régime d'assurance tout en assurant une protection adéquate aux citoyens face aux aléas naturels. Une nécessité de plus en plus pressante alors que les objectifs climatiques s’éloignent chaque jour un peu plus.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook