Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Cdiscount se lance dans la distribution d'électricité





Le 19 Octobre 2017, par

Un nouvel acteur sur le marché de l'électricité va tenter de se faire une place à côté du mastodonte EDF. Il s'agit de Cdiscount, qui a lancé son offre ce jeudi 19 octobre, avec l'ambition de bousculer l'ancien opérateur historique.


Après une offre de téléphonie mobile l'an dernier, Cdiscount se lance dans un nouveau défi : peser sur le marché de l'électricité. Un secteur ouvert à la concurrence depuis dix ans, mais où règne toujours en maître EDF, qui jouit de 85% de parts de marché. Les consommateurs français ne sont pas toujours au courant des offres alternatives, et les tarifs réglementés par l'ancien opérateur historique restent attractifs. Comment la filiale de Casino compte-t-elle s'y prendre pour chiper des abonnés à EDF ?

La recette est simple : proposer des prix encore plus bas que ceux pratiqués par EDF. Cdiscount Energie propose en effet une facture 15% moins élevée que les tarifs réglementés. Dans un communiqué, le géant français du commerce en ligne explique qu'il s'agit d'un pari, celui de « proposer une offre alternative véritablement moins chère », avec un objectif ambitieux, celui de « changer durablement la donne sur le marché de l'énergie ». Pour l'entreprise, les Français seraient aujourd'hui mûrs pour un changement « si les prix proposés sont plus compétitifs ».

Cdiscount Energie s'approvisionne sur le marché de gros, et elle s'appuie sur Enedis (ex-ERDF) pour le suivi technique des clients et la distribution de l'électricité chez les clients à proprement parler. Le nouvel acteur de l'électricité promet des économies de 90 euros par an pour un célibataire dans un logement de 30 mètres carrés, et de 350 euros pour un 150 mètres carrés abritant quatre personnes. Une offre qui s'oriente donc clairement pour les familles, qui pourraient succomber aux charmes de cette proposition simple et directe.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

















Rss
Twitter
Facebook