Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Champagne : chiffre d’affaires record en 2018, mais des craintes en France et au Royaume-Uni





Le 17 Mars 2019, par

La secteur du champagne a connu une année 2018 record au niveau du chiffre d’affaires… mais plus décevante sur celui des volumes vendus.


Avec quasiment 4,9 milliards d’euros de ventes en 2018, le chiffre d’affaires de l’industrie du champagne a progressé de 0,3% par rapport à l’année précédente. Un record en la matière… Mais le Comité Champagne déplore une baisse des volumes vendus : avec 301,9 millions de bouteilles écoulées l’an dernier, le secteur accuse un recul de 1,8%. En cause, une situation difficile dans les deux principaux marchés du champagne : la France et le Royaume-Uni, qui représente 60% du marché. Les volumes y ont reculé de 4%, le chiffre d’affaires de 2%. Dans l’Hexagone, la baisse du chiffre d’affaires est de 40 millions d’euros ; outre-Manche, elle s’établit à 6 millions d’euros de moins.

En revanche, la satisfaction est au rendez-vous sur la plupart des autres marchés à l’exportation. C’est le cas aux États-Unis, où il s’est écoulé 23,7 millions de bouteilles (+2,7%), ainsi qu’en Asie : +5,5% au Japon (13,6 millions de bouteilles), +9,1% en Chine, à Hong-Kong et à Taiwan (4,7 millions). Le Canada ne démérite pas avec une progression des volumes de 4,8% à 2,3 millions de bouteilles, tout comme le Mexique (+4,3%, 1,7 million) et l’Afrique du Sud (+38,4%, un million de bouteilles).

Globalement, l’exportation affiche une progression de 0,6% en volume, et de 1,8% en chiffre d’affaires. Le Comité Champagne estime que les marchés internationaux devraient continuer à croître, mais qu’il faudra aider les vignerons indépendants à s’y faire un nom — pour les maisons de champagnes bien établies, les choses sont plus simples.


 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : champagne

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook