Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Chanel n'aura pas recours au chômage partiel





Le 29 Mars 2020, par François Lapierre

Alors que 220.000 entreprises ont recours au chômage partiel pour éviter de licencier leurs salariés, Chanel a décidé de puiser dans ses réserves pour assurer le paiement de la totalité des salaires de ses employés jusqu'au 8 mai.


La paie assurée à 100% pour tous les salariés Chanel

Chanel ne veut pas peser sur les comptes publics, explique le groupe de luxe dans un communiqué. C'est pourquoi l'entreprise va prendre à sa charge 100% de la paie de ses salariés du 16 mars au 8 mai, soit 8 semaines ou 40 jours ouvrables. Face à la crise sanitaire et économique sans précédent qui frappe actuellement le monde, explique Chanel, décision a été prise de ne pas recourir au dispositif de chômage partiel en France, en accord avec les partenaires sociaux. Le groupe emploie 8.500 salariés dans l'Hexagone. Le dispositif de chômage partiel, qui concerne actuellement 2,2 millions de personnes, permet aux entreprises de passer le cap de la crise sanitaire sans avoir à licencier leurs salariés.

Cette mesure que le gouvernement encourage pour éviter une explosion du chômage est extrêmement coûteuse pour les finances publiques. Les entreprises doivent donc faire preuve de responsabilité. L'État français doit venir en priorité en aide aux « entreprises plus vulnérables », explique Chanel, et « concentrer ses moyens sur le système de Santé, le personnel soignant et les organismes de secours aux personnes ». Il sera temps ensuite de faire les comptes.

Soutien au personnel hospitalier

Chanel va également verser 1,2 million d'euros en soutien au personnel hospitalier qui est « en première ligne depuis le début de l'épidémie » : la somme ira au fonds d'urgence créé par la Fondation AP-HP, la Fondation George Pompidou ainsi qu'aux services du SAMU. Plusieurs grands groupes ont annoncé des dons substantiels à des structures hospitalières.

Par ailleurs, Chanel met à disposition son outil de production et celui de ses partenaires pour fabriquer des masques de première protection et des blouses. « Nous sommes en cours d’homologation auprès des pouvoirs publics et lancerons la production dès que les prototypes et les matières premières auront été homologués », indique l'entreprise qui a déjà donné plus de 50.000 masques aux hôpitaux et aux services de secours dans plusieurs départements.



Tags : Chanel

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)

Comment réagir face à l'entrisme islamique en entreprise

« Fantaisies quantiques » : Quand la collaboration des chercheurs fait avancer l’humanité !

« MAINSTREAM » : Il y a bien une bataille mondiale pour une domination culturelle













Rss
Twitter
Facebook