Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Chantiers de l'Atlantique : vers une solution équilibrée





Le 26 Septembre 2017, par Aurélien Delacroix

Paris et Rome vont finir par trouver un accord honorable pour chaque pays dans le dossier STX France. Les Chantiers de l'Atlantique, que le précédent gouvernement avait accepté de vendre au groupe Fincantieri, sont un point de tension entre le nouvel exécutif et les autorités italiennes.


C'est lors du sommet franco-italien de ce mercredi 27 septembre que les choses devraient se dénouer entre les deux capitales. Selon le ministre italien du Développement économique Carlo Calenda, « il y a toutes les possibilités de conclure un bon accord » pendant ce sommet. Rome est restée ferme sur ses positions : l'industriel Fincantieri doit avoir 51% de STX France. Et le gouvernement a été clair sur les lignes directrices qui ne pouvaient être discutées. Néanmoins, l'Italie partage les préoccupations françaises touchant le transfert des compétences et le maintien de l'emploi à Saint-Nazaire.

A priori donc, Fincantieri devrait bien obtenir la majorité du capital de l'opérateur des Chantiers de l'Atlantique. Mais Paris ne perdrait pas la face. À l'Élysée, on se dit ainsi « raisonnablement optimiste » sur l'équilibre de l'accord entre les deux parties. Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie, ne dit pas autre chose. « Les intérêts stratégiques de l'Etat, des salariés, des savoir-faire seront en tout état de cause préservés », a-t-il déclaré en marge d'une inauguration. « Si nous parvenons à un accord mercredi, c'est que les lignes rouges de chacun auront été respectées ».

Selon le quotidien La Repubblica, la solution envisagée par les deux pays aménage des pouvoirs renforcés et des garanties pour l'actionnaire français, notamment au sein du conseil d'administration et en matière de stratégie. L'État a nationalisé les Chantiers fin juillet, provoquant ainsi une crise avec l'Italie. Paris estimait alors que les intérêts industriels français n'étaient pas suffisamment protégés par l'accord donné par le précédent exécutif.



Tags : stx france

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook