Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Charlie Hebdo : les Français se moquent des soldes





Le 14 Janvier 2015, par

Pas facile pour les commerçants de bien entamer une période de soldes quand ceux-ci coïncident avec une actualité tragique. A cause des derniers attentats notamment, les Français ont délaissé les boutiques.


@Shutter
@Shutter

Les soldes d’hiver ne seront sans doute pas un très bon cru pour les commerçants. Cinq jours après le démarrage de cette période de démarque, force est de constater que les consommateurs ont boudé les étalages en promotion des magasins. L’effet Charlie Hebdo sans aucun doute. Les soldes attiraient déjà de moins en moins les foules, quand un pays vit dans la peur, les choses s’accélèrent.

 

D’après un sondage Toluna/LSA réalisé les 10 et 11 janvier derniers, seulement 48,9 % des Français ont participé aux soldes d’hiver pendant le week-end. Une fréquentation en baisse de 3,8 % par rapport à la même période, l’an passé. La tendance s’accentue particulièrement en Île-de-France où la fréquentation a baissé de 10 points le samedi et 7 le dimanche.

 

En ces périodes troublées, les Français se comportent davantage comme des citoyens que comme des consommateurs. Une mauvaise nouvelle pour les commerçants qui ont ainsi vu leur chiffre d’affaire du week-end diminuer de 8,3 % au niveau national. 



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook