Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Chauffeurs VTC contre Uber : la « trêve des confiseurs » jusqu’à début janvier





Le 26 Décembre 2016, par

Répit pour les utilisateurs de voitures VTC en cette fin d’année. Le mouvement de grève des conducteurs lève en effet le pied jusqu’au début de l’année prochaine, ont-ils annoncé.


Les conducteurs VTC, par la voix de leurs organisations représentatives, sont vent debout contre Uber depuis mi-décembre. Au cœur de leurs revendications, les conditions de travail du numéro un mondial du VTC : le prix minimum de la course est descendu à 6 euros (contre 8 auparavant), tandis que la commission prélevée par l’entreprise est passée à 25% au lieu de 20%.

Après plusieurs rassemblements et des opérations escargot aux abords des aéroports parisiens, des négociations ont été organisées par le secrétariat d’État aux Transports. À cette occasion, Uber n’est pas revenu sur sa commission, mais la société a mis en place un fonds de soutien de 2 millions d’euros pour les chauffeurs en difficulté. 

Les conducteurs ont eux annoncé le 23 décembre une « trêve des confiseurs » qui durera jusqu’à début janvier. Mais cela ne signifie pas que le mouvement soit terminé : les organisations des chauffeurs entendent le relancer après les fêtes de fin d’année. D’ailleurs, le « boycott » de l’application Uber se poursuit en attendant de trouver un terrain d’entente.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : uber

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook