Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Chez Google et Facebook, le télétravail restera la norme pendant longtemps





Le 9 Mai 2020, par Olivier Sancerre

Le télétravail restera la norme chez Google et Facebook au moins jusqu'à la fin de l'année. Les deux entreprises américaines ont donné cette semaine des consignes dans ce sens.


Google demande aux salariés de rester chez eux

Le déconfinement progressif qui va concerner dans quelques semaines tous les pays touchés par le coronavirus permettra aux salariés de revenir dans leurs entreprises. Mais il faut s'attendre à ce que les employeurs demandent de continuer à travailler à domicile. Il s'agit en effet de limiter les contacts pour éviter une nouvelle vague de contamination au COVID-19. La prudence doit donc rester de mise et c'est ce que Google et Facebook vont mettre en œuvre. Sundar Pichai, le PDG d’Alphabet (la maison-mère de Google) a annoncé durant la réunion hebdomadaire avec le personnel qu'ils devront travailler de chez eux pour le reste de l'année. Les personnes qui ne pourront pas faire autrement auront la possibilité de revenir au bureau, mais ce sera l'exception et non pas la règle.

La date de retour dans les bureaux n'a pas encore été fixée, ce sera sans doute en juin ou en juillet. Des mesures de protection sanitaire et de distanciation physique seront mises en place pour éviter les contaminations. En la matière, la prise de décision évolue en fonction de la situation. À la fin du mois dernier, Alphabet (qui emploie 100.000 personnes dans le monde) avait indiqué que le télétravail resterait la norme jusqu'au 1er juin au moins.

Pas de réunions de plus de 50 personnes chez Facebook

Chez Facebook aussi, ce retour au travail sera très progressif. C'est à partir du 6 juillet que les bureaux vont rouvrir. Mais le plus grand réseau social de la planète a aussi indiqué à ses salariés (ils sont plus de 45.000) qu'ils pourront continuer à travailler depuis leur domicile jusqu'en 2021. Mark Zuckerberg, le fondateur et patron de l'entreprise, a aussi fait savoir que les rassemblements de plus de 50 personnes ne seront pas autorisés jusqu'en juillet 2021.

Mais ces restrictions n'empêchent pas Facebook de continuer à croître. Le groupe prévoit l'embauche de 10.000 collaborateurs supplémentaires pour le développement de ses applications et de ses services en ligne. Les utilisateurs confinés y font massivement appel pour rester en contact avec leurs familles, leurs proches, et aussi leurs collègues.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook