Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Chômage : Manuel Valls joue la carte du volontarisme





Le 27 Juin 2014, par

Entre les chiffres du chômage catastrophiques (5 millions de demandeurs d'emploi en France) et des prévisions de l'Insee déprimantes, le gouvernement est pris dans un sacré étau. En attendant une hypothétique croissance, il n'y a plus guère que les incantations et l'optimisme pour tenter de relancer la machine.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
C'est ce à quoi s'est évertué Manuel Valls, qui demande aux entreprises d'en faire plus. « L'heure est à l'action », assure t-il, en mettant en avant le pacte de responsabilité… qui n'est pas encore voté. Les entreprises auraient pourtant d'ores et déjà les moyens non seulement d'investir, mais aussi d'embaucher. Ce qui arrangerait bien évidemment le chef du gouvernement…
 
« Je compte sur les entreprises de France. Avec les moyens que nous allons leur donner, avec la baisse du coût du travail et de la fiscalité », a martelé le Premier ministre. Certes, mais quand ? Car pour le moment, les effets des différentes mesures prises par son gouvernement ne portent pas leurs fruits. Et malheureusement, la conjoncture « atone » ne peut pas prendre le relais en attendant que le pacte de responsabilité prenne son envol. 
 
Pour Manuel Valls, il ne fallait pas s'attendre à de meilleurs chiffres au niveau du chômage. Le dos rond, c'est aussi la stratégie du premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, qui a exhorté ce jeudi les Français à la patience. Un discours évidemment inaudible pour tous ceux qui, au chômage depuis trop longtemps, voudraient revenir sur le marché du travail.
 
« Une politique économique doit être cohérente dans le temps pour qu’elle puisse produire enfin des résultats », a conclu Valls.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook