Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

« Choose France » : 6,7 milliards d'euros d'investissements étrangers





Le 12 Juillet 2022, par Olivier Sancerre

Le sommet « Choose France » qui s'est tenu en début de semaine au château de Versailles a permis de générer pour 6,7 milliards d'euros de projets d'investisseurs étrangers dans l'Hexagone.


4.000 postes pérennes créés

La réélection d'Emmanuel Macron suscite un « très fort intérêt des patrons étrangers », a affirmé l'Élysée dans un communiqué : 180 d'entre eux se sont réunis autour du chef de l'État et de quelques uns de ses ministres au château de Versailles pour une nouvelle édition de « Choose France ». Ce sommet, qui comptait de 120 à 130 patrons étrangers lors de ses précédentes éditions, aligne les milliards d'investissements. Pour 2022, l'Élysée annonce 6,7 milliards d'euros de projets et 4.000 emplois pérennes.

14 projets ont été détaillés par la présidence, ce qui au passage confirme « l’attractivité de notre pays dans les nouvelles technologies » tout en contribuant à la réindustrialisation du pays. Le projet le plus important est soutenu par STMicroelectronis, fabricant italien de semi-conducteurs, et par le groupe américain Global Foundries : tous deux vont construire une nouvelle usine pour un « investissement voisin de quatre milliards d’euros ».

Des projets tous azimuts

Fedex va créer 1.200 emplois à Roissy, le spécialiste espagnol de la réservation touristique Amadeus a annoncé 800 créations de postes à Sophia Antipolis, le cabinet de conseil Accenture va développer 500 postes supplémentaires en Bretagne… Autre exemple d'investissements étrangers : Randstad, le groupe néerlandais spécialiste du travail temporaire, compte recruter 7.000 collaborateurs en CDI intérimaire d'ici la fin de l'année.

Plusieurs chefs d'entreprises et dirigeants ont été reçus au château de Versailles, à l'instar de ceux de Disney, Siemens, Coca-Cola, ou encore des banques américaines (City, JP Morgan…). Des fonds souverains ont aussi fait le voyage, comme ceux des Émirats, du Koweit, ou encore des fonds canadiens et coréens.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook