Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Christian Noyer : "il faut couper dans les dépenses"





Le 11 Septembre 2014, par

Au tour de la Banque de France de commenter le nouveau dérapage des finances publiques. Interrogé sur Europe 1, Christian Noyer, gouverneur de la prestigieuse institution bancaire, a demandé au gouvernement de couper "beaucoup pus hardiment" dans les dépenses.


@Shutter
@Shutter

Les nouvelles ne sont pas bonnes, et c’est la Banque de France qui nous en donne aujourd’hui confirmation. Interrogé jeudi 11 septembre sur Europe 1, le gouverneur de la banque, Christian Noyer, a déclaré à son tour que le nouveau dérapage des finances publiques, et l’aggravation du déficit de la France, n’était "clairement pas une bonne nouvelle. Ce qui doit selon lui appeler le gouvernement à tailler "beaucoup plus hardiment" dans les dépenses. 

 

Christian Noyer a en outre précisé que l’équipe de Manuel Valls doit accélérer les réformes, de manière à augmenter le potentiel de croissance de l’économie française, qui d’après ses dires, sera "très probablement" inférieur à 1 % pour cette année. Ajoutant que "si on ne le fait pas, on va rester avec zéro croissance et 10 % de chômage."

 

Le gouverneur de la Banque de France a été très clair sur la question. "Il n’y a pas de plan B" pour Christian Noyer. "Il n’y a pas d’alternative à la politique de réformes pour relancer le potentiel de croissance et aux grandes mesures qui ont été annoncées." En clair, le gouvernement n’a pas le choix, et doit se mettre au travail. Peu ou prou le même message adressé par la Commission européenne et par l’Allemagne à François Hollande. 



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook