Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Collecte de données personnelles : l'ampleur effrayante du pistage en ligne





Le 26 Janvier 2024, par La rédaction

L’UFC-Que Choisir alerte sur l’étendue de la collecte et du partage des données personnelles sur internet. Les résultats, alarmants, montrent un profilage détaillé et une difficulté majeure pour les consommateurs à faire valoir leurs droits en matière de protection de la vie privée.


Une collecte de données massive et ciblée

L’UFC-Que Choisir, dans sa dernière enquête, dévoile des chiffres stupéfiants sur la collecte de données en ligne. En visitant seulement dix des sites les plus fréquentés en France, l'association constate que les informations personnelles des utilisateurs sont partagées plus de 4.000 fois avec environ 1.000 entités différentes. Ce pistage massif, réalisé souvent à l'insu des consommateurs, soulève des questions éthiques et juridiques importantes.

L’étude révèle un profilage extrêmement précis. Des caractéristiques telles que les problèmes financiers, les habitudes d'achat, ou même des éléments très personnels comme les problèmes de santé, sont utilisés pour catégoriser les consommateurs. Par exemple, la filiale publicitaire de Microsoft est mentionnée pour sa capacité à classer les utilisateurs selon plus de 650.000 traits de personnalité.

Un droit à l’oubli difficile à exercer

Le droit à l'effacement des données personnelles, bien que théoriquement garanti, semble être un mirage dans la pratique. L'UFC-Que Choisir rapporte que les tentatives pour faire supprimer les données collectées sont souvent vaines. Sur 923 demandes d’effacement envoyées, seulement une minorité a reçu une réponse, et souvent, ces dernières étaient non concluantes.

Le constat est alarmant : 83 adresses mail n’étaient pas fonctionnelles, et 374 demandes sont restées sans réponse. Sur les réponses obtenues, la majorité se contentait d'explications génériques ou demandait des informations supplémentaires pour identifier l'utilisateur. Finalement, seules 7% des entités ont proposé une procédure convaincante pour supprimer les données.

Ces découvertes appellent à une réflexion sur la gestion de la vie privée en ligne et l’importance de la transparence dans l’utilisation des données personnelles. L'UFC-Que Choisir exige des sites internet et applications une clarté accrue sur l’utilisation des données collectées et un contrôle plus aisé pour les consommateurs sur leurs informations personnelles.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook