Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Comment Pierre et Vacances Center Parcs veut redevenir rentable





Le 17 Février 2020, par La Rédaction

Le groupe de tourisme et d’immobilier Pierre & Vacances Center Parcs a dévoilé les premiers détails de son plan de redressement qui doit lui permettre de revenir à l’équilibre en 2021


Photo Center Parcs - Wikipedia
Photo Center Parcs - Wikipedia
Le nouveau directeur général de Pierre & Vacances Yann Caillère (ex-DG du groupe Accor) a présenté fin janvier les premiers détails d’un plan de grande ampleur qui prévoit de réorganiser le groupe et de concentrer celui-ci sur le développement de ses activités les plus rentables dans le tourisme.

Une feuille de route qui a rassuré les investisseurs, après des résultats mitigés lors de l’exercice 2019-2020, marqué à nouveau par un déficit. Des pertes auxquelles le groupe est coutumier depuis 2012, sans jamais réussir jusque-là à retrouver le chemin de la rentabilité.
 
Yann Caillère a traduit dans ce nouveau plan baptisé "Change Up" ses ambitions pour le groupe spécialisé dans le tourisme et l’immobilier. "Change Up" ne signifie pas « tout changer » , a-t-il clarifié lors de la présentation de ce nouveau plan stratégique. Ce projet qu’il revendique avoir construit avec les équipes managériales, doit permettre au groupe de se recentrer sur les activités en croissance et de devenir « plus agile et plus entrepreneurial ».
 
S’appuyer sur les pôles de croissance de Pierre & Vacances Center Parcs et « optimiser l’existant »
 
Le plan dévoilé par Yann Caillère donne la priorité au développement des activités de Center Parcs en Europe du Nord et en Allemagne, ainsi qu’au pôle Montagne de Pierre & Vacances, qui sont les deux pôles moteurs de l’activité du groupe.
 
En tablant sur ses offres les plus rentables, Pierre & Vacances Center Parcs cherche à capitaliser sur ses acquis en étant plus performant. Le groupe a procédé à une évaluation des 285 sites de Pierre & Vacances Center Parcs. Ainsi, les résidences dont la rentabilité sera jugée insuffisante pourraient passer sous la coupe de maeva.com sous forme de mandat. Pour évaluer la rentabilité d’une résidence, le plan prévoit entre autre un taux d’EBIT minimum de 5% du chiffre d’affaires.
 
Le plan « Change Up » vise aussi au développement de nouvelles offres, pour attirer une nouvelle gamme de clients, jusque-là peu sensibles aux offres des marques du groupe. Privilégiant la montée de gamme et l’innovation, Pierre & Vacances veut désormais conquérir une cible plus jeune et plus exigeante à travers une nouvelle offre baptisée « Lifestyle by P & V ».
 
Des suppressions d’emplois au siège et des économies

« Change Up » prévoit aussi une refonte organisationnelle, avec la création de « 7 unités opérationnelles » dont les directeurs détiendront les responsabilités qui reviennent à un patron de filiale, dans les domaines des ventes ou des ressources humaines notamment. Une réorganisation qui se traduira par 220 licenciements principalement au siège. Le plan de redressement du groupe vise à réaliser 50 millions d’euros d’économies à l’horizon 2024 grâce à l’optimisation de l’organisation en interne et à la réduction des achats globaux du groupe.
 
Au niveau des résultats escomptés, le nouveau plan prévoit une croissance annuelle moyenne du chiffre d’affaires hébergements de 6%. Traduit en chiffres, le plan devrait permettre, d’ici à 2024, un gain d’environ 150 millions d’euros. Un plan de grande ampleur donc, qui devrait permettre un retour à l’équilibre dès 2021 selon le groupe.
 



Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute













Rss
Twitter
Facebook