Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Comment financer les mesures que va annoncer Emmanuel Macron ?





Le 23 Avril 2019, par La Rédaction

C’est ce jeudi 25 avril qu’Emmanuel Macron détaillera les mesures qu’il entend prendre pour répondre à l’urgence sociale exprimée ces derniers mois via le grand débat national.


Le chef de l’État aurait dû faire ces annonces lundi dernier, mais l’incendie de la cathédrale Notre-Dame a obligé à un report de l’allocution. Cette fois, c’est sous la forme d’une conférence de presse qu’Emmanuel Macron précisera des mesures dont les grandes lignes ont déjà fuité : l’exécutif veut réduire la dépense publique, supprimer les niches fiscales, pousser à travailler davantage. Voilà qui permettra de réduire la baisse d’impôts qui est au cœur de la volonté présidentielle, et qui permettra de réduire la pression fiscale dont les « gilets jaunes » ont fait comprendre qu’elle était trop forte.

Reste à savoir de quelle manière concrète cette baisse des impôts va être financée. Il reviendra à Emmanuel Macron de préciser ses intentions. Par ailleurs, plusieurs possibilités semblent se dégager pour ce qui concerne le financement de la dépendance ; la suppression d’un jour férié est envisagée, mais aussi l’augmentation des cotisations retraite, voire… l’abandon des 35 heures. Des mesures explosives qui seraient autant de chiffons rouges agités devant les syndicats !

Toutefois, le gouvernement a déjà fait savoir qu’il ne toucherait pas à l’âge légal de départ à la retraite, qui est de 62 ans. Parmi les autres mesures attendues (et qu’il faudra bien financer également) : la réindexation des petites retraites sur l’inflation, la suspension des fermetures d’écoles et d’hôpitaux jusqu’en 2022, et sur un registre plus symbolique, la suppression de l’ENA.



Tags : retraite

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook