Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Comment se prémunir de la pandémie du COVID-19 qui menace le monde ?





Le 10 Mars 2020, par Michael Caladan

En 2019, paraissait un excellent livre, le "Guide de survie et d'évacuation" (VA Editions) où, sans parler de fin du monde, un incident technologique, sanitaire, ou un accident industriel majeur, une grave crise sociétale ou une météo qui déraille pouvait avoir de graves répercussions. l'auteur, Michael Caladan, nous livre un point de vue prémonitoire...


La pandémie du COVID-19 qui menace le monde s’étend rapidement. Notre pays, atteint par la contagion se retrouve confronté à une situation inédite. Celle d’un gouvernement incapable d’endiguer la contagion par la mise en place d’un contrôle strict aux frontières, incapable de mettre à la disposition des Français le matériel nécessaire pour se prémunir contre ce virus, incapable d’anticipation et de préparation. À présent, le grand danger est le grand nombre de malades qui viendront très vite saturer les hôpitaux, les services médicaux, les urgences et les médecins incapables de répondre à une trop forte demande. Pire, le personnel médical lui-même n’a pas reçu les protections adéquates nécessaires et ne dispose pas de matériel suffisant face à ce virus. Ainsi, en prenant en charge les victimes, ils s’exposent à la contamination ce qui réduira le nombre de soignants dans une période critique. L’amateurisme, l’idéologie, le manque d’anticipation, le déni ou la pure stupidité provoquera en France une catastrophe sanitaire bien pire qu’ailleurs dans le monde.
Cet amateurisme manifeste du gouvernement français restera dans l’histoire comme Le modèle d’incapacité à gérer une crise sanitaire de grande ampleur. La progression épidémique était pourtant inéluctable, il était évident que tôt ou tard elle atteindrait la France. Nos chers dirigeants pensaient-ils que, comme le nuage de Tchernobyl, le virus “s’arrêterait” à nos frontières grandes ouvertes ? Aucun plan d’action ni de préparation n’a été envisagé. Notre si généreux pays a même choisi de se démunir en offrant, dès le début de la crise, des dizaines de tonnes de masques, produits de désinfection et matériels spécialisés à des pays comme la Chine et L’Iran. Résultat, impossible aujourd’hui d’acheter le moindre masque de protection FFP2, FFP3 ou gel hydroalcoolique dans nos pharmacies. Ce manque créant ainsi une spéculation odieuse et une flambée des prix inacceptables, sans parler l’inquiétude décuplée des citoyens démunis face à un tueur invisible et un exécutif absent.
Malheureusement, tout ceci démontre de manière imparable la justesse de mes propos dans le guide de survie – comment préparer votre sac d’évacuation que j’ai écrit il y a un an. Faire confiance aveuglément au système en cas de gros problème est une erreur terrible que beaucoup paieront chèrement. Au-delà de la crise sanitaire qui finira par retomber, il reste la crise économique qui commence et qui fera des ravages.
 





1.Posté par claire le 12/03/2020 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il faut faire appel aux analyses cindyniques. La cindynique propose un modèle d’analyse sur cinq dimensions qui structurent la description de la situation de danger : La grande diversité dans les modes d’appréhension du danger a conduit à l’apparition de techniques d’études et de prévention différentes (hygiène et sécurité et industrielle, fiabilité, sûreté de fonctionnement, génie sanitaire, gestion de crise …) qui coexistent mais demeurent très cloisonnées, ce qui est très pénalisant pour édicter des règles de prévention des risques en vue de mieux protéger les travailleurs ou les populations. La cindynique a ainsi une approche multidisciplinaire qui combine les apports de sciences très diverses : http://www.officiel-prevention.com/formation/formation-continue-a-la-securite/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=139&dossid=205

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook