Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Complémentaires santé : une hausse des prix plus importante que prévu





Le 24 Janvier 2024, par Aurélien Delacroix

En 2024, les assurés français devront faire face à une hausse significative des tarifs des complémentaires santé, supérieure aux prévisions initiales. Selon l'UFC Que Choisir, cette augmentation touchera particulièrement les retraités, révélant également des disparités importantes dans les frais de gestion entre les différentes mutuelles.


Hausse généralisée des tarifs des complémentaires santé

La Mutualité française avait initialement annoncé une augmentation des tarifs des complémentaires santé de 8,1% pour l'année 2024. Cependant, l'association de défense des consommateurs UFC Que Choisir a réévalué cette hausse à environ 10%, et même jusqu'à 30% pour les retraités. Cette réévaluation prend en compte le passage des assurés à des tranches d'âge supérieures, entraînant automatiquement une augmentation des tarifs.

Cette hausse est plus marquée pour les personnes retraitées, qui pourraient voir leurs cotisations augmenter de 25 à 30%. L'UFC Que Choisir souligne que cette augmentation moyenne masque des différences considérables, affectant de manière disproportionnée certaines catégories de la population.

L'enquête de l'UFC Que Choisir met également en lumière des disparités significatives dans les frais de gestion entre les différentes complémentaires santé. Ces frais varient de 10% des cotisations collectées pour la mutuelle Pro BTP à 28% pour le courtier April. En moyenne, les frais de gestion dans le secteur s'élèvent à environ 20% des cotisations, un pourcentage considéré comme extrêmement élevé par l'association.

Les retraités en première ligne

L'UFC Que Choisir critique la concentration du secteur, passant de 1.074 acteurs en 2011 à 664 en 2022, qui n'a pas conduit à une rationalisation ou à des économies d'échelle profitant aux assurés. Cette situation contribue à maintenir des frais de gestion élevés, ce qui impacte directement les coûts supportés par les consommateurs.

L'augmentation des tarifs représente une charge considérable pour les consommateurs. Selon les données de l'UFC Que Choisir, cette hausse, cumulée depuis 2018, dépasse 40% pour un usager moyen, soit plus du double de l'inflation sur la même période. Cette évolution traduit une augmentation significative du coût des complémentaires santé pour les Français, avec un impact particulièrement important sur le budget des retraités.



Tags : santé

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook