Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Consommation : la confiance n'est plus au rendez-vous





Le 6 Mai 2014, par

La consommation des ménages est le moteur de la croissance en France. Et celui-ci carbure à la confiance : si elle n'est pas présente, on peut s'attendre à de sévères cahots.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
C'est tout le danger illustré par la dernière étude de l’institut Mediaprism publiée ce mardi par 60 millions de consommateurs. Elle révèle que par rapport à la dernière enquête datant de 2009, 66% des Français se disent plus méfiants dans leurs actes de consommation. Autant dire que les consommateurs regardent deux fois à l'étiquette avant de passer à la caisse.
 
Les agents immobiliers en prennent sévèrement pour leur grade. 83% des personnes interrogés ne leur font tout simplement pas confiance au moment d'acheter un logement ou de procéder à transaction immobilière. Autre profession mal aimée : les assureurs. 78% des Français sont méfiants à la signature d'un contrat. Parmi les métiers qui suscitent une grande méfiance, les opérateurs de téléphonie et les fournisseurs d'accès à internet viennent sur la troisième place du podium, avec 75% d'opinion négative. Les banquiers, qu'on aurait pensé être plus haut dans ce club pas très ragoûtant, recueille 72% de mécontents.
 
Parmi les raisons qui expliquent ce désamour, 60 millions de consommateurs pointent les frais cachés, dont ces professions se rendent régulièrement coupables. Les relations anonymes avec la clientèle font également partie des irritants qui érodent la confiance.
 
De l'autre côté du spectre, les professionnels de la santé recueillent tous les suffrages : les médecins sont les chouchous des Français, avec un score de 90%, suivis par les pharmaciens (87%) et les dentistes (76%). Les Français sont 87% à faire confiance aux petits commerçants, et 85% envers les cybermarchands qui disposent d'un service à la clientèle — un chiffre qui tombe à 55% quand ça n'est pas le cas.
 
Fiche technique : Enquête réalisée en ligne entre le 28 février et le 4 mars par Mediaprism auprès de 1020 personnes représentatives de la population française.
 
(c)Shutterstock/EconomieMatin


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook