Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Consultations médicales : de nouveaux tarifs à 46 et 60 euros





Le 31 Octobre 2017, par Anton Kunin

C’est le 1er novembre 2017 qu’entrent en vigueur de nouveaux types de consultations médicales : une « consultation complexe » facturée 46 euros et une « consultation très complexe » facturée 60 euros.


Visites médicales : un nouveau palier à 46 euros

Conformément à la décision de l'Union nationale des caisses d'assurance maladie de juin 2017, deux nouveaux tarifs viendront compléter la classique consultation à 25 euros. Il s’agit de consultations nécessitant plus de temps, logiquement, elles seront facturées plus cher.

Il faudra débourser 46 euros pour une consultation de coordination de prise en charge par le médecin traitant des enfants de 3 à 12 ans en risque avéré d'obésité et pour les consultations complexes du nouveau-né nécessitant un suivi spécifique par le pédiatre entre la sortie de la maternité et le 28e jour suivant la naissance. Sont également concernées les premières consultations de contraception et de prévention des maladies sexuellement transmissibles des jeunes filles âgées de 15 à 18 ans chez un généraliste, gynécologue ou pédiatre.

Maladies chroniques : 60 euros la consultation

Les visites à 60 euros concerneront les consultations pour maladies rénales chroniques en vue d'une greffe rénale, les malformations congénitales graves ou encore les maladies graves du fœtus. C’est également ce tarif qui s’appliquera aux consultations de mise en place d’un traitement juste après le diagnostic d’une infection par le VIH et d'une pathologie neurologique grave (maladie d'Alzheimer et de Parkinson notamment).

Des garde-fous sont toutefois prévus : ces consultations chères ne pourront être facturées qu’un nombre limité de fois à un même patient, comme par exemple trois fois maximum pour une consultation longue de patients atteints de maladies neurodégénératives. Des remboursements intégraux sont possibles dans certains cas.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook