Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Contrat géant entre la Chine et Airbus





Le 26 Mars 2019, par

Xi Jinping, en visite d’État en France, a confirmé l’acquisition de 300 avions Airbus. Un contrat gigantesque pour l’avionneur européen, qui représente 35 milliards de dollars (prix catalogue) !


La Chine a besoin d’avions pour poursuivre son développement économique. À l’occasion de sa visite d’État en France, le président chinois a signé un contrat historique : 290 Airbus A320 et 10 A350 vont être acquis par China Aviation Supplies Holding Company (CASC), une entreprise d’état chinoise. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé, mais au prix catalogue, cela représente une somme de 35 milliards de dollars. C’est en tout cas bien plus important que le pré-accord entre CASC et Airbus, qui portait sur 184 A320.

Durant la signature de l’accord qui s’est déroulée à l’Élysée, Emmanuel Macron a expliqué que la conclusion d’un tel contrat pour Airbus signifiait une « avancée importante et un excellent signal de la force des échanges » entre la Chine et la France. Au-delà, le président français a plaidé pour une relation et un partenariat « eurochinois » fort. La Chine a montré beaucoup d’appétit en termes non seulement économiques, mais aussi diplomatiques. Cela s’incarne par la mise en place des nouvelles routes de la soie. L’Europe doit se positionner face au géant asiatique, mais des failles sont apparues entre les États membres.

Emmanuel Macron demande un partenariat « loyal et équilibré » autour d’un « multilatéralisme fort » avec Pékin. Qui pourrait entendre cette demande : les relations avec les États-Unis sont en effet particulièrement difficiles, même si  la guerre commerciale entre les deux pays pourrait prendre fin ou tout du moins, s’apaiser. Dans cette partie d’échecs, l’Europe ne veut pas jouer le rôle du fou.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Airbus

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque










Rss
Twitter
Facebook