Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Contrefaçon : un fléau qui frappe la France





Le 18 Mars 2019, par François Lapierre

La contrefaçon continue de faire des ravages économiques et de poser de sérieux problèmes de santé publique. L’Europe est particulièrement touchée par ce fléau.


En 2016, le commerce de produits contrefaits représentait 450 milliards d’euros par an, soit 3,3% des échanges mondiaux selon le rapport de l’OCDE et de l’EUIPO, l'Office pour la propriété intellectuelle de l'Union européenne. Le taux de la contrefaçon dans le commerce mondial est en hausse de 32% par rapport à 2013. L’Europe est particulièrement frappée par ce fléau, puisque le volume de produits contrefaits pèse 120 milliards d’euros, soit 6,8% des importations de l’Union européenne. C’est 1,8 point de plus qu’en 2013.

Ces chiffres sont importants, ils le sont d’autant plus qu’ils ne prennent pas en compte les échanges intra-communautaires et surtout pas ceux qui proviennent d’internet. Si les États-Unis figurent en tête des pays pour l’usurpation de marques ou de brevets dans les saisies de produits contrefaits avec 24%, la France est deuxième avec 17%. L’Italie suit juste derrière avec 15%, puis la Suisse (11%) et l’Allemagne avec 9%. La contrefaçon des produits de luxe bat son plein, ce qui fait de la France une des principales victimes du secteur de la contrefaçon.

Les articles les plus contrefaits sont d’ailleurs ceux provenant du monde de l’habillement : vêtements, chaussures, articles en cuir… On trouve également des copies de médicaments et d’appareils électriques, ce qui soulève la question de la santé publique et de la sécurité des personnes.



Tags : contrefaçon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook