Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Contrôle aérien : plus de 16.000 vols seront supprimés en début d'année





Le 7 Novembre 2023, par La rédaction

Le nouveau système de gestion du contrôle aérien 4-Flight va être étrenné en région parisienne. Dans ce contexte, une réduction significative de l'activité aérienne a été programmée : plus de 16.500 vols seront annulés en début d'année afin de tester cette technologie.


Une nouvelle ère pour le contrôle aérien

Le ciel français est sur le point de connaître une transformation majeure avec l’introduction du système 4-Flight, développé par Thales, qui remplacera l’ancien système de gestion de trafic aérien datant des années 1970. Selon BFMTV, cette modernisation, qui représente un investissement d'un milliard d'euros, devrait permettre une régulation plus efficace du trafic aérien pour les trente prochaines années.

Pendant la phase d’intégration de ce nouveau logiciel, du 9 janvier au 14 février 2024, les compagnies aériennes françaises vont devoir réduire de 20 % le nombre de leurs vols au départ de plusieurs aéroports, dont ceux de Paris (Roissy, Orly, et Le Bourget) et Beauvais. Cette décision, annoncée par les services de l’État, entraînera l'annulation de 16.500 vols, affectant principalement les liaisons courtes et moyennes distances, tandis que les long-courriers seront préservés.

Air France en première ligne

Le groupe Air France-KLM sera particulièrement touché avec plus de 4.200 vols annulés. La compagnie aérienne a confirmé que ces ajustements concernent principalement les vols courts et moyen-courriers. Elle s’est engagée à informer les passagers affectés plusieurs semaines à l'avance et à proposer des solutions de report, souvent sur un autre vol le même jour. Cette période de transition devrait se limiter à la région parisienne, où les essais du système 4-Flight seront concentrés au centre de la navigation aérienne d’Athis-Mons, près d’Orly. Le logiciel a déjà été éprouvé dans les centres de Reims et Aix-en-Provence, et il est prévu qu'il soit étendu à Brest et Bordeaux d'ici novembre 2024.

Bien que cette période puisse générer des perturbations pour les voyageurs, elle marque une étape décisive vers l’amélioration de la gestion du trafic aérien en France. La mise en œuvre de 4-Flight promet non seulement une gestion plus fluide du trafic mais également des bénéfices pour l'environnement grâce à l'optimisation des trajectoires des vols et à la réduction de la consommation de carburant.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook