Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Contrôle des chômeurs : Rebsamen se dit victime d’un emballement médiatique





Le 3 Septembre 2014, par

Quelle volée de bois vert contre le ministre du Travail, mardi 2 septembre, après ses déclarations sur le renforcement du contrôle des chômeurs. Le soir même, François Rebsamen n’est pas revenu sur ses propos, mais a affirmé être victime d’une emballement médiatique.


cc/flickr/Webstern Socialiste
cc/flickr/Webstern Socialiste

François Rebsamen s’est attiré les foudres de la gauche, de son propre parti jusqu’aux syndicats. Pourtant il maintient ses propos. Invité mardi soir de RTL, le ministre du Travail a légitimé le renforcement des contrôles sur les chômeurs, à l’heure où, selon lui, 350 000 emplois n’arrivent pas à trouver preneurs en France. 

 

"Il est normal qu’il y ait des contrôles, et que ces contrôles soient faits par Pôle Emploi", a-t-il indiqué, au micro de RTL. Pour le ministre du Travail, le contrôle des chômeurs est un procédé tout à fait évident. Qui plus est quand les rangs des personnes sans emploi ne cessent de se gonfler, la France comptant à l’heure actuelle 3,4 millions de chômeurs en catégorie A. 

 

Pour autant, François Rebsamen a tenté de calmer le jeu. "Est ce que j’ai dit que les chômeurs étaient le problème ? Pas du tout. Je rappelle les règles. Je propose aujourd’hui tout simplement de rappeler quels sont les droits et les devoirs" a justifié le ministre. Ajoutant qu’il ne comprenait pas l’emballement médiatique que ses déclarations ont provoqué. 

 

En clair, rien de nouveau sous le soleil. Les chômeurs ont des droits et des devoirs. Des règles existent. François Rebsamen, n’a semble-t-il voulu que les réaffirmer, comme cela, en passant. Mais à l’heure où le gouvernement est accusé par son camp de faire le jeu de la droite, les déclarations du ministre du Travail n’ont fait qu’accentuer la division des équipes de François Hollande.



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook