Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Coup de froid inattendu sur la croissance au dernier trimestre 2019





Le 2 Février 2020, par François Lapierre

C’est la mauvaise surprise de la fin d’année : la croissance a été négative au dernier trimestre 2019, contre toute attente.


Croissance négative de 0,1%

La première estimation de l’Insee est une mauvaise nouvelle, inattendue, pour le gouvernement : la croissance du produit intérieur brut (PIB) en France s’est contractée au quatrième trimestre 2019. Elle s’établit en effet à -0,1%, une première depuis le second trimestre 2016. Rappelons que la France avait enregistré une croissance de 0,3% au deuxième trimestre 2019. Sur l’ensemble de l’année, la progression du PIB est de 1,2%, contre 1,7% en 2018. 

Cette croissance négative est une surprise, car les prévisions de la Banque de France la donnaient à 0,2% pour les trois derniers mois de l’année. Les effets de la grève contre la réforme des retraites ont été plus importants que prévu, l’institution monétaire ayant estimé leur coût à 0,1 point de croissance. Dans l’industrie, il y a eu un mouvement de déstockage massif, tandis que les chaînes de production ont tourné au ralenti, relèvent les experts.

Le gouvernement rate sa prédiction de croissance

Du côté du gouvernement, on cherche à mettre en avant le positif : le ralentissement du quatrième trimestre n’est pas de nature à remettre en cause les fondamentaux, répète Bruno Le Maire. Pour le ministre de l’Économie, « la consommation des ménages et les investissements des entreprises résistent ». Malgré tout, la croissance 2019 est moins élevée que prévu (le gouvernement planchant sur l’hypothèse de 1,3%).

Même amputé de cette croissance négative, la progression du PIB français demeure plus élevée que la moyenne de la zone euro. Pour 2020, l’exécutif prévoit une croissance de 1,3%, une estimation plus optimiste que celle de la Banque de France qui prévoit 1,1% (le plus bas niveau depuis 2016). Pour atteindre l’objectif du gouvernement, il faudra une progression de l’activité soutenue durant tous les trimestres. Mais avec ce coup de froid de fin d’année, la croissance ne bénéficie pas d’un bon départ.



Tags : Croissance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook