Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Coup de froid sur la croissance mondiale, selon la Banque mondiale





Le 10 Janvier 2019, par

La croissance va ralentir en 2019, prévient la Banque mondiale qui embraie sur les prévisions pessimistes du FMI et de l’OCDE. Une baisse de l’activité est à prévoir en Europe.


Dans son dernier rapport, la Banque mondiale annonce un ralentissement de la croissance : 2,9% en 2019, soit 0,1 point de moins que la dernière prévision du mois de juin. La situation devrait se détériorer encore en 2020 avec 2,8%. La croissance mondiale s’est affichée à 3% en 2018. L’institution relève que les « vents contraires » soufflent fort dans les voiles de l’activité économique : ralentissement progressif de la Chine, guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, tensions sur les marchés, et difficultés dans les pays émergents.

La Banque mondiale est particulièrement inquiète concernant l’activité des deux principales économies mondiales : une baisse de leur rythme aura un impact « sévère » sur les prévisions globales. Outre Atlantique, la croissance va reculer : alors qu’elle était de 2,9% l’an dernier, la progression ne sera plus de 2,5% en 2019 et 1,7% en 2020. La politique de Donald Trump basée sur l’endettement creuse les déficits américains, qui seront de plus en plus difficiles à redresser au fur et à mesure des tensions sur les marchés.

EN Europe, la croissance ne sera que de 1,6% cette année, contre 1,9% en 2018. Les exportations ralentissent en raison de l’enchérissement de l’euro et du ralentissement de la demande extérieure, note la Banque mondiale. Malgré tout, le chômage pourrait continuer de reculer en France : de 8,7% en novembre 2017, il est passé à 7,9% un an plus tard, selon le décompte de l’institution. Du jamais vu depuis octobre 2008.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : croissance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook