Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Coût de la vie : les ménages modestes paient souvent tout plus cher





Le 18 Octobre 2022, par Olivier Sancerre

Les ménages les plus modestes sont aussi ceux qui paient plus cher toutes sortes de biens et de services. Un surcoût estimé à 1.500 euros par an, selon l'association Action Tank Entreprise et Pauvreté.


Un surcoût très élevé de 1.500 euros par an

Les foyers aux revenus modestes paient en général un surplus pour leur logement, leurs déplacements ou encore l'électroménager, selon une étude de l'association Action Tank Entreprise et Pauvreté. Chaque année en moyenne, le surcoût est de 1.500 euros, selon ce rapport réalisé par le Boston Consulting Group pour le compte de La Banque Postale. Un phénomène insidieux qui « touche beaucoup de catégories de dépenses », déplore le directeur de l'association Jacques Berger.

Les ménages modestes dépensent ainsi en moyenne 28% de plus pour laver du linge : ils utilisent de l'électroménager plus ancien et qui consomment davantage, ou alors ils n'ont pas d'autre choix que d'en passer par une laverie. Par manque de moyens, ces foyers utilisent des voitures plus gourmandes en carburant : les dépenses en la matière sont plus lourdes de 17% par rapport aux classes moyennes.

Des aides sociales qui peuvent compenser

Pour ce qui concerne le logement, là aussi le bilan est en défaveur des ménages aux revenus les plus faibles. Ces derniers habitent en effet dans des logements plus petits : le prix au mètre carré y est souvent plus élevé de 13%… « Le marché fait que les ménages en situation de pauvreté achètent un certain nombre de biens dans des conditions moins favorables que pour d'autres ménages », indique Jacques Berger.

Toutefois, les ménages modestes peuvent bénéficier d'aides sociales qui permettent de réduire le surcoût à 100 euros (comme par exemple les aides personnalisées au logement). Néanmoins, encore faut-il penser à les demander. Des démarches qui peuvent être longues et compliquées, et qui peuvent en décourager beaucoup.



Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook