Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Covid-19 : Moderna annonce un vaccin efficace à 94,5 %





Le 16 Novembre 2020, par Paolo Garoscio

La course au vaccin contre la Covid-19 s’est accélérée lors de l’annonce, lundi 9 novembre 2020, d’un vaccin efficace à 90 % par Pfizer. De quoi redonner de l’espoir sur la résolution de la pandémie en 2021. Le laboratoire Moderna en a remis une couche le 16 novembre 2020 en annonçant également avoir trouvé un vaccin : il serait non seulement plus efficace, mais serait également plus facile à stocker.


Moderna annonce un vaccin avec une efficacité supérieure à celui de Pfizer

Pixabay/fernandozhiminaicela
Pixabay/fernandozhiminaicela
Les deux vaccins ont en commun d’avoir été réalisés par une biotech : BioNTech pour celui de Pfizer, avec laquelle le laboratoire américain est associé, Moderna pour celui annoncé lundi 16 novembre 2020. De ce fait, les deux laboratoires ont utilisé la même technologie expérimentale de modification de l’ARN messager, une technologie qui s’annonce depuis des années comme prometteuse dans la recherche médicale et qui semble porter ses fruits.

Mais Moderna va plus loin que BioNTech : si le vaccin de Pfizer est annoncé comme ayant une efficacité de 90 % selon les premiers tests préliminaires de son expérimentation de phase III (la dernière avant une mise sur le marché), Moderna dévoile que son vaccin aurait une efficacité de 94,5 %. Un taux qui peut soulever des questions et qui reste à confirmer : on estime entre 30 et 60 % l’efficacité d’un nouveau vaccin développé de manière classique.

La conservation du vaccin : la grande différence entre Moderna et BioNTech

Là où Moderna se différencie radicalement de son concurrent direct BioNTech est au niveau de la conservation : le vaccin de Moderna pourrait, selon le laboratoire, être conservé « 30 jours » dans « un frigo médical ou de maison classique » selon le communiqué de presse. Un avantage de taille pour une distribution à grande échelle.

En effet, le vaccin développé par Pfizer et BioNTech ne pourrait être stocké qu’à -70 degrés, ce qui nécessite un équipement spécial dont ne dispose pas les pharmacies et encore moins les médecins. Or, pour envisager une campagne de vaccination massive et rapide, tout le corps médical doit être mobilisé, a fortiori pharmaciens et médecins.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"













Rss
Twitter
Facebook